5 févr. 2008

Expo Pas à Pas, l'art de la chaussure, au Musée de Saint-Maur

Avant de vous quitter pour quelques jours, je voulais vous parler d'une très jolie exposition que j'ai visitée la semaine dernière au Musée de Saint-Maur, Villa Médicis.

Au départ, rien ne prédestinait ce musée à faire une exposition sur l'art de la chaussure, si ce n'est le hasard de rencontres et le désir de sortir des sentiers battus. La conservatrice et son équipe se sont donc lancées dans l'aventure, trouvant auprès du Musée International de la Chaussure de Romans et de la Bibliothèque Nationale un soutien précieux. De nombreux modèles proviennent de la collection du musée de Romans, ce qui m'a permis d'en constater la richesse en attendant de pouvoir le visiter. L'exposition s'articule autour de différents thèmes qui offrent un bel aperçu historique et esthétique de l'art du soulier.

L'établi du bottier autour duquel sont expliquées les différentes techniques artisanales et les étapes de la fabrication d'une botte.

Les matières, sachant qu'à partir de la Renaissance tous les types de peaux sont travaillés, et les Derby, Richelieu et autres Salomé... Un espace est consacré à l'histoire du talon aiguille et expose des modèles de Roger Vivier qui s'est attaché à en révolutionner les formes, du talon "Choc" au "Virgule" et "Polichinelle". Les éléments décoratifs, bien évidemment, avec les Rosettes, les boucles qui triomphent sur les souliers masculins au XVIIème siècle et qui reviendront en force à la Belle Epoque, pendant les Années Folles, et qui ma foi sont toujours d'actualité.

Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer ce soulier de Hellstern and Sons, maison que j'ai découvert en visitant l'exposition du Musée Galliera sur les Années Folles. Provenant de la collection du Musée de Romans, il est en chevreau, strass, métal, cuir et celluloïd, il date de 1925-1930, et je lui trouve pourtant une folle modernité.

Comment ne pas parler des bottes et des bottines... L'audio-guide, très bien fait, que j'ai pris pour visiter l'exposition donne un court extrait du livre de Zola, Au Bonheur des Dames, sur la frénésie d'achat devant les nouveaux modèles de bottines qui m'a donné envie de le relire. J'ai été aussi particulièrement contente de pouvoir admirer deux souliers ayant appartenu à l'impératrice Joséphine, qui en possédait plus de cinq cent paires, ce qui fit très certainement la fortune du bottier Jansenn.

© 2008 Miss Glitzy
Outre les modèles plus récents de Robert Clergerie, Charles Jourdan, Andréa Pfister, Massaro..., qui témoignent des collaborations avec les maisons de couture, sont exposées des affiches et des photographies. Celle de Mistinguett et ses célèbres gambettes qui posent en 1934 devant sa collection de souliers alignés sur des marches m'a amusée, j'en ai compté plus de cent paires. Enfin, il y a dans la dernière salle, une réplique réalisée par Jourdan d'une sandale de Perugia "hommage à Picasso", en chevreau et veau velours, qui est une petite oeuvre d'art. Quand les créateurs de souliers s'inspirent des artistes et les artistes de ces souliers, "la boucle est bouclée" et clôt cette exposition.

Pas à Pas, l'art de la chaussure,
Jusqu'au 30 mars 2008
Entrée gratuite du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h,
le dimanche de 11H à 13h et de 14h à 19h.

Musée de Saint-Maur, Villa Médicis
5, rue Saint-Hilaire 94210 La Varenne
tel; 01 48 86 33 28
Infos pratiques : ici.
Si vous y allez en RER, prenez la sortie 1 (avenue du Mesnil), le musée est à peine à 5mn à pied.

If by any chance you plan a trip to Paris I invite you to take the A line of the RER to the town of Saint-Maur and its museum where I visited an interesting exhibition about the art and history of shoes last week. To begin with there was no reason for this museum to organize this exhibition except the desire to explore new artistic area. The curator and her team found a precious support from the National Library and the International Shoe Museum of Romans which lent several models from its highly valuable collection. The title, "Pas à Pas" which means Step by Step, summarizes this exhibition organized in different themes. First the bench of the shoemaker and the various technics and steps needed in the fabrication of a boot and the materials as leather and others fabrics used during centuries. Then a space dedicated to the heels with pumps designed by Roger Vivier who revolutionized their shapes in the fifties and sixties with his "Choc", "Virgule" and "Polichinelle" heels. Infortunately I didn't have the right to photograph them. But I did took one of the shoe designed by Hellstern and Sons, a shoemaker I discovered when I visited the exhibition about the Roaring Twenties at the Musée Galliera. It was made between 1925-1930, in kid leather, metal, strass and celluloid, and I think it's still very modern. You can't talk about shoes without dealing with boots and it's always a pleasure to admire those designed at the beginning of the twentieth century. I was also pleased to see two models of shoe from the Empress Joséphine's collection (around 1810) as I knew that she owned more than five hundred pairs.
The recent pairs made by Robert Clergerie, Andréa Pfister, Charles Jourdan or Massaro show the collaboration between those shoemakers and the Haute Couture like Chanel, Dior or Paco Rabanne. Finally in the last room I took time to admire a copy made by Jourdan of a sandal designed by Perugia in 1950, an artistic homage to Picasso, in kid and calf leather. A fine way to reveal how shoemakers can be inspired by painters and painters by shoes. This exhibition don't pretend to be exhaustive but all the models, pictures and ads are chosen with taste and gave an interesting view of the shoe's history.

Pas à Pas, l'art de la chaussure,
Until March 30, 2008
Free entrance, Tuesday to Saturday from 10 am to 12 am and 14 pm to 18 pm,
Sunday from 11 am to 13 pm and 14 pm to 19 pm.

Musée de Saint-Maur, Villa Médicis
5, rue Saint-Hilaire 94210 La Varenne
tel; 01 48 86 33 28
All informations (but in French): here.
If you go by the RER, line A2, take the exit 1 (avenue du Mesnil), it takes less than 5 mn by foot to reach the museum.

4 commentaires:

Material Girl a dit…

Excellent, tu me donnes grave envie d'y aller... opff trop de choses à voir et si peu de temps. Mais là....

MISS GLITZY a dit…

C'est pareil pour moi, je fais des listes d'expo à voir et pour l'instant j'en ai vu peu. Celle-ci est vraiment sympa et je trouve les pièces bien choisies même s'ils n'ont pu avoir tout ce qu'ils voulaient. Ne pas hésiter non plus à emmener des enfants, il y a matière à les intéresser.

Shoes Mend Hearts a dit…

Ah I wish I could write in French!

What wonderful exhibitions you have access to. In Melbourne, Australia there is no such amazing exhibitions on shoes!

MISS GLITZY a dit…

Don't worry we understand English. You're right we've got interesting exhibitions here and I'm working on a shoe's exhibition opening in June and it's quite exciting.