24 févr. 2008

MIDEC

Quand on est amoureuse des shoes, aller au MIDEC relève du supplice. Pas un stand pour rattraper l'autre. J'ai vu deux autres marques qui fabriquent des Crocs, des fabricants chinois dont les stands dégagent une étrange odeur de colle. Des modèles pour tous les styles, pas de couture, de la colle et l'étrange sensation que nos pieds pourraient être intoxiqués par ces chaussures. Un fabricant espagnol qui a tranquillement pompé les modèles pied-de-poule de la collection Clergerie, A/H 07-08. Bref, rien à sauver. A part Annabel Winship, invitée par le salon dans l'espace créateur, la miss semble engranger les commandes, tant mieux.

Bruce © 2008 Annabel Winship

Je me suis arrêtée un instant, le temps de me demander si les bottines en cuir métallisé, j'allais les prendre en rouge, en rose pale ou en bleu et rose. Big question! J'ai aussi fait la connaissance de deux designers brésiliens qui lancent leur première collection, concept écolo, fabriquée à Romans-sur-Isère. C'est suffisamment rare par les temps qui courent, de voir des souliers fabriqués à Romans, pour que j'y revienne bientôt.

When you love shoes, going to the MIDEC, the International footwear exhibition and trade fair, is some kind of a nightmare. I tried to find an interesting brand or collection but I just couldn't find one. I spotted two brands selling Croc shoes, spare me! Around the Chinese stands I smelt strange whiffs of glue and I got the feeling that my feet could be intoxicated by those Chinese shoes. And I noticed that a Spanish manufacturer had copied the hound's-tooth models of Robert Clergerie F/W 07-08 collection. You see, no stands to save except Annabel Winship who was invited by the organization. It seems that buyers are taking orders, which is great for her. I stopped at her stand and while I was looking once more at her Winter's collection, I was wondering in what color I will take the metalized leather boots, in red, soft pink, pink and blue. Big issue! I also met two Brazilian designers who launched their first collection, ecological concept, manufactured in Romans-sur-Isère. It's so rare to see shoes made in Romans nowadays that I will get back on it soon.

1 commentaire:

Sol in Paris a dit…

Je suis d'accord avec toi, la première fois que je suis allée au MDEM je pensai que je serai emerveillée, enfin des chaussures partout... J'ai parcouru au moins 3 fois le salon de long en large, en espérant avoir oublié un endroit où se cacheraient des merveilles...; et rien ! Du banal, voir de l'immonde...