20 mars 2008

En passant devant YSL

Ces Derby me laissent perplexe. A ceux qui veulent se la jouer peintre qui sort de son atelier (bien que je doute que les peintres aient des souliers aussi tachés), je conseille une séance de travaux manuels. Prenez une paire de Derby ou de Richelieu un peu fatiguée, vos tubes de peinture, un gros pinceau, et faites de même. Vous économiserez 470 euros. Sans rire, vous porteriez ce type de souliers?



















Quant à cette sandale ou sa version avec étoiles (mais j'en ai déjà marre des étoiles), sa forme s'inspire terriblement, pour ne pas dire copie, un modèle d'André Perugia créé en 1955.

Collection privée
J'ai pu admirer cette sandale au Musée de Saint-Maur dans l'exposition Pas à Pas. C'est une réplique réalisée par la maison Charles Jourdan en 1985 de ce modèle dessiné en hommage à Picasso. Troublant non?

Edit de 22:05: Encore des questions. Dans l'ouvrage de Jean-Paul Roux, La Chaussure (Atelier Hachette/Massin, Paris, 1980), cette sandale est décrite comme un hommage à Fernand Léger. En en discutant avec Poirette, qui bien évidemment connaissait ce modèle, nous en sommes arrivées à la conclusion que l'inspiration est plus proche de Léger que de Picasso. Mais la discussion reste ouverte.

I found myself really perplexed when I saw that Derby in the YSL's window. For those who want to pretend to be a painter (even if I doubt that painters got such a spotted shoes), I advise you to take one of your old Derby's pair, a paint brush, colored paints and do the same, you'll save €470. Seriously do you really feel like wearing this kind of shoes?

As for the sandal, you can see that the inspiration (copy?) comes from a 1955 model designed by André Perugia. I had the chance to admire a replica made by Charles Jourdan in 1985 during the exhibition "Step by Step" at the Museum of Saint-Maur. There, they wrote that this sandal was a tribute to Picasso but I also read in a book that it was an homage to Fernand Léger. So the discussion is opened.

6 commentaires:

Mary-Laure a dit…

Trop fou, moi aussi je suis passee devant YSL ce matin et j'ai ete inerloquee par ces chassures de peintre, sans parler des pantalons qui vont avec!!!

Anonyme a dit…

Les chaussures de peintre sont effectivement légèrement ridicules, c'est étrange ce qui peut passer par la tête des créateurs et de ceux qui les payent également! Je pense qu'André Manoukian les qualifierait de souliers post-modernes.
POur l'autre paire, elles sont très belles mais terriblement inspirées, donc post-modernes également! Un côté Joe la Pompe dans l'univers du soulier.
oror

Jean Pierre a dit…

Heureux détenteur de l'exemplaire n°219 de la réplique de Perugia, je vous indique que la semelle porte la mention "inspirée de Picasso".

Quant au styliste qui a signé le modèle YSL, il a d'évidence plus de culture que de scrupules...

MISS GLITZY a dit…

@ jean pierre: heureux détenteur, je veux bien le croire. Je vous remercie beaucoup pour votre commentaire et d'avoir ainsi répondu à cette interrogation. Quant au styliste d'YSL, je suis tout à fait d'accord avec vous.

Jean Pierre a dit…

Merci de votre merci...

Pendant que je suis par là, j'en profite pour vous dire que c'est chez vous que j'ai lu les seuls commentaires documentés et intelligents sur les aléas passés et hélas à venir de Charles Jourdan !

MISS GLITZY a dit…

@ jean-pierre: encore merci. Les aléas à venir... peut-être que cette nouvelle direction arrivera à relancer la marque. Il faut que je me renseigne. Nous pourrions échanger autrement que via des commentaires, si vous le désirez vous pouvez m'envoyer un email.