6 mars 2008

Reprise de Charles Jourdan

Le tribunal de commerce de Romans-sur-Isère a finalement rendu sa décision ce matin et a tranché en faveur du fonds d'investissement Finzurich, basé au Costa Rica. Le projet présenté prévoit le rachat de l'ensemble des actifs de l'entreprise, un investissement de 15 millions d'euros et la reprise de 130 salariés sur 197. Il avait le soutien de Bénédicte Jourdan, petite-fille de Charles Jourdan, qui redoutait une "vente par compartiments" de l'entreprise pour éponger les 2,5 millions d'euros de dettes. "Ils ont un vrai projet industriel et commercial, c'est le seul dossier qui fait une continuité avec le passé, qui utilise les compétences et un maximum de salariés", a-t-elle déclaré à l'AFP. Quid de ce fonds d'investissement, quid de la marque toujours propriété d'un holding suisse? Je sens que je n'en ai pas encore fini avec Jourdan. A suivre, comme on dit.

© 2008 Miss Glitzy
Ces deux paires de shoes, taille 41, attendaient aussi un repreneur dans ma rue hier soir. Non pas qu'elles m'aient fait penser à Charles Jourdan, mais plutôt à ces chaussures dont on trouve en général un seul pied dans une rue ou sur les bords des autoroutes. Je me suis toujours demandée pourquoi un seul pied.

The commercial court in Romans-sur-Isère finally approved a takeover bid for the luxury shoe maker Charles Jourdan from Costa Rica-based investment fund Finzurich. The project was supported by Bénédicte Jourdan, the grand-daughter of Charles Jourdan. They plan to invest 15 millions euros and to keep 130 workers of the 190 who lost their job in December. What about this fund? What about the brand still belonging to a Swiss holding? I guess I'm not through with it yet.
About those two pairs of shoes, US size 9, I found in my street yesterday, seems they were waiting for new feet. Usually, there is only one shoe alone on the sidewalk or on the side of a road and I always wonder what happened to the other.

3 commentaires:

Fred The Mole a dit…

Marrante cette photo

Voilà ça y est
tu est linkée sur Easy fashion
Merci pour tes commentaires

Fred the Mole

sailor banana a dit…

Question universelle je crois!!

MISS GLITZY a dit…

@ sailor banana: tu trouves aussi. C'est un peu comme le mystère des chaussettes, il n'en reste toujours qu'une.