21 oct. 2008

Urban Dandy : Caulaincourt

Derby Paris - Caulaincourt
Si, comme je l'ai mentionné précédemment, je fais très attention aux souliers des hommes que je rencontre, ma connaissance des marques de chaussures masculines ne me permet pas forcement d'en reconnaître la provenance. Des amis bien chaussés m'ont permis de me familiariser avec Lobb, Berluti (avant son rachat par LVMH), Heschung ou Paul Smith, je connais Weston, mais comme j'en ai l'habitude sur ce blog, je préfère vous entretenir d'une marque encore confidentielle mais qui ne devrait pas le rester très longtemps. Caulaincourt a été lancée en janvier dernier par Alexis Lafont, jeune homme déterminé, et bien évidemment passionné par les beaux souliers. Comme j'ai déjà pu le constater chez les créatrices, la naissance d'une marque trouve souvent son origine dans le manque, et cela se vérifie chez Alexis dans son désir de voir exister sur le marché une griffe haut de gamme 100% française et à des prix accessibles. Un défi, qu'à mon humble avis, il relève haut la main. Les pausseries sont issues des meilleures tanneries françaises et la fabrication des différents modèles a été confiée à une entreprise française artisanale dont le savoir-faire se transmet depuis trois générations. Fort de cette collaboration, il assure la direction artistique de sa griffe qui se décline en trois gammes de modèles aux formes complémentaires. Sur la base de la gamme classique, les souliers peuvent être personnalisés par le choix d'une patine particulière, celui d'une pausserie, du type de montage, des finitions, d'une doublure de couleur, bref un sur-mesure accessible en dehors de la botterie traditionnelle, qui vous permet, messieurs, de vous singulariser.

As I told you previously, I always pay attention to the shoes of the men I meet but my knowledge in masculine shoe brands doesn't allow me to often recognize where they come from. Some of my friends well shod gave me the opportunity to be sensitive to Lobb, Berluti (before it became part of LVMH), Heschung or Paul Smith, I know Weston, but as usual on this blog I'd rather introduce you to a new brand, rather confidential for the moment but I'm quite sure it won't last. Caulaincourt has been launched past January by Alexis Lafont, a determined young man who's clearly passionate about shoes. I've already notice with women designers that the origin of their brands can often be found in the lack of shoes they're looking for. And it's also true in Alexis's desire of a luxury footwear brand, 100% French, and at affordable prices. The leathers are from the very best French tannery and all the models are made by the third craftsmen generation of an artisanal French factory. With such collaboration, he can assume the design and creative direction of his three lines collection. On the basis of complementary classical models, the shoes can be personalized by choosing a particular patina, leathers, or lining's color, that is to say a made-to-measure and unique pair of shoes.


Ce qui me plaît dans sa collection, c'est le raffinement et le soin apporté à la qualité, les lignes effilées et racées qui épousent parfaitement le pied, le mettent en valeur sans ostentation et donnent à la silhouette du style et de la distinction.

What I really like when I look at his collection is the elegance and the care accorded to quality, the streamlines shapes that perfectly fit the feet and give a touch of style and distinction.



"Si le luxe n'est pas confortable, alors ce n'est pas du luxe" dixit Coco Chanel. Particulièrement attentif à la qualité du chaussant, Alexis Lafont rejoint la grande Mademoiselle dans sa définition du luxe. Car si j'en crois un de mes amis qui porte le modèle Paris sur la première photo, et le fait que Caulaincourt va chausser prochainement le personnel masculin du restaurant Guy Savoy, le confort est un des points forts et essentiels de la marque.

"Luxury must be comfortable, otherwise it is not luxury" said Coco Chanel. And Alexis Lafont who takes care of the well-fitting and comfort seems to have the same opinion about luxury. And if I believe my friend who wears the "Paris" Derbies in the first photo and the fact that Caulaincourt is going to shoe the staff of Guy Savoy's restaurant, I can assure that these shoes are comfortable.


Entretenir une relation privilégiée avec sa clientèle est aussi un des plaisirs d'Alexis, qui dans cette optique a le projet d'ouvrir une première boutique à Paris. En attendant, vous pouvez aller voir l'ensemble de sa collection et commander votre paire sur son site, ou vous rendre à l'Atelier Cattelan, rue de Grenelle, où sont vendus certains modèles. Pour les membres de Face Book, il y existe un groupe Caulaincourt où vous trouverez des informations sur la marque et les nouveaux modèles.

Et si vous vous demandez pourquoi Caulaincourt? Et bien sachez qu'il a cherché dans l'arbre généalogique de sa famille un personnage pouvant incarner l'univers de sa marque, et Armand de Caulaincourt, duc de Vicence, militaire et diplomate français, grand écuyer de Napoléon, s'est naturellement imposé. Bel homme si j'en crois son portrait, il semble qu'il ait été un des dandys de son époque.

The relationship with his customers is as essential as a pleasure for him that's why he intends to open his first boutique in Paris. But right now, you can take a look at the collection and command a pair via his website or go to the Atelier Cattelan, rue de Grenelle, where some of his models are retailed. And for the Face Book's members, there is a Caulaincourt group where you can get informations about the brand and the new creations.

And if you're wondering why Caulaincourt? Well, let me tell you that he did some researches in his family genealogical tree, looking for an ancestor who could personify the spirit of the brand, and he found
Armand de Caulaincourt, Duke of Vicence, who was a general and diplomat, and also Napoleon's aide-de-camp. He seems that he was quite an handsome man and a dandy of his time.

J'avoue, j'adore ce Richelieu Mafia.
I must confess how crazy I am about this model named "Mafia".

Et pour conclure (in French) : "La singularité dandy de l'art de vivre a valeur exemplaire. Si comme telle, la singularité n'est pas imitable, son exemplarité a vocation à séduire, à contaminer. L'excentricité est solitude, atypie ; la singularité, un point de rayonnement, le foyer de cette communication sans verbe, de cette entente sans contrat qui fait la force des apparences." *

C'est tout le bien que je souhaite à Caulaincourt.

* Masculin singulier, le Dandysme et son histoire. Marylène Delbourg-Delphis, Hachette, Paris 1985.

18 commentaires:

stilettostetico a dit…

Les Berluti me font penser à Roland Dumas /affaire "Elf" et "frégates de Taiwan" !!!
La citation finale est très éclairante, et je crois qu'elle vaut aussi en partie pour la "faune branchée", ils/elles se reconnaissent naturellement entre eux/elles, et leur connivence est quasi instinctive . . . "sans verbe" !!!

frieda l'écuyère a dit…

Le Mafia est particulièrement réussi !

Material girl a dit…

Ca rebondit son mon post sur Weston... Vas y! Oui , pour un café...

Pierre-Jean a dit…

Si monsieur Blacktie peut donner son avis, elles sont toutes très belles, les finitions ont l'air superbes.
Je n'aime pas tout les modèles que tu nous présentes, c'est normal, mais j'avoue que celles de la photo 2, me font de l'oeil.
Moi je veux bien faire un billet sponsorisé...
Très bon choix Miss. @ +++

coco a dit…

Great selection of shoes.

... a dit…

La première me plaît beaucoup
surtout avec le petit liseré rouge
mais on a pas le prix
je sais c'est vulgaire
ça serait bien d'avoir une idée même vague ...

Fred the Mole

Kira Fashion a dit…

very classy!

a kiss :)

MISS GLITZY a dit…

@ stilettostetico : OK Dumas, mais après tout on ne peut pas lui reprocher d'aimer la qualité! J'ai plus de sympathie pour les dandys que pour les branchés...
@ frieda l'écuyère : c'est ma préférée, je me verrais bien la porter...
@ material girl : absolument! Et je vais prendre rendez-vous pour voir l'expo. Un café, bien volontiers.
@ pierre-jean : il y a d'autres modèles disponibles sur son site. Les finitions sont effectivement parfaites. Pour ce qui est du billet sponsorisé, cela n'est pas de mon ressort...
@ coco : thank you.
@ fred the mole : les prix des modèles sont disponibles sur le site. Les modèles de la gamme "classique" tournent, je crois me souvenir, autour de 350 euros, pour les modèles personnalisés, tout dépend des choix.

gerriward a dit…

Sleek and elegant says it all, what amazing shoes. I can picture myself wearing these,really!

Pierre-Jean a dit…

350 euros, c'est super raisonnable comme prix.

Ps : pour le concours tu as encore ta chance. @ +++

... a dit…

Ah merci
j'ai vu le lien

FtM

MISS GLITZY a dit…

@ gerriward : yes sleek is the word and I can picture myself wearing the Mafia!
@ pierre-jean : en fait, c'est entre 325 et 385 selon les modèles. Et je trouve ces prix effectivement raisonnables.
@ fred the mole : de rien.

isabelle a dit…

Voilà une très bonne nouvelle! Du made in France qui renaît! Et à des prix raisonnables... J'ai hâte de voir ça... dès ce soir, je montre ton post à mon homme.

M1 a dit…

C'est une très bonne adresse pour se faire plaisir! Merci pour cette découverte Miss Glitzy! ces shoes sont de vrais chef-d'oeuvres!
Et pas bsoin de vendre des frégates à Taiwan, c'est hyper raisonnable comme prix!

MISS GLITZY a dit…

@ isabelle :Je me doutais bien que cela te plairait. J'espère que ton homme les appréciera.
@ m1 : et oui pas besoin de vendre des frégates. Et j'ai aussi envie que mes lecteurs trouvent chaussures à leurs pieds!

Imelda Matt a dit…

Where do I place my order??? I love the refined rand and stitching.

MISS GLITZY a dit…

@ imelda matt : just go to the website and sent an email.

Marylene Delbourg-Delphis a dit…

Just came across this post on your blog (I like it!). So surprised to read a reference to Masculin Singulier. Thank you! Although I now live in the Silicon Valley, I still love topics around trends and fashion. I spoke on my blog of a book about young designers that you may like!