15 janv. 2009

Vicente Rey's Jewels

First, thank you all for your sweet comments, they surely help me to recover. Still tired but feeling much better.

Merci pour vos commentaires super gentils, ça m'a aidé à aller mieux. 


So two of you found out that I was talking about Vicente Rey in my past Saturday teasing post. Françoise, my faithful reader from Seattle who recognised Vicente's workshop and my dear Imelda who actually have been waiting for this photos for a long time!

Donc deux d'entre vous ont trouvé qui se cachait derrière le teasing de samedi dernier. Françoise, fidèle lectrice de Seattle a reconnu l'atelier de Vicente Rey et Imelda qui en fait attend ces photos depuis un certain temps!


Don't know why it took me so long to show you those photos I did months ago but last week as I was watching on TV Wim Wenders's Notebook on Cities and Clothes (1999) I thought about them. Don't know if you have seen it but this insight glimpses on Yohji Yamamoto's work, this reflection about creation, movies and fashion is really inspirational. I wish one day I could know what it feels to wear Yohji's clothes. And when he said that he considers himself as a dressmaker and not a fashion designer, I thought about Vicente's work and how handmade shoes dedicated to one's particular feet must be an experiment you can't have even with the best shoe designers unless they have like Christian Louboutin a special and personal order service. Well for me actually, it's what luxury means. And if you consider the times an handmade shoemaker spends on one pair of shoes, and compare its price with those of the luxury brands, the slight difference worth it! I mean it's unique, made just for you and based on you feet measurement, it's like a jewel or a piece of art.

Je ne sais pas pourquoi j'ai mis autant de temps à vous montrer ces photos mais parfois il faut un déclic, et là il est venu du film de Wim Wenders, Carnets de notes sur vêtements et villes (1999), qui est passé sur Arte la semaine dernière. Je sais que certains l'ont déjà vu (n'est-ce pas Frieda?) mais si vous ne le connaissez pas, je vous le conseille vivement. Cet incursion dans l'univers de Yohji Yamamoto, cette réflexion de Wenders sur le processus de création qu'il concerne la mode ou le cinéma, est toujours aussi passionnant et source d'inspirations. Ça fait des années que je rêve de porter des vêtements de Yohji, et j'espère bien un jour en faire l'expérience. Et quand je l'ai entendu dire qu'il se considérait comme un tailleur et non comme un styliste, j'ai pensé au travail de Vicente et comment une paire de souliers faite à la main pour un pied particulier était une expérience qu'aucun styliste aussi génial soit-il ne pouvait apporter, à moins qu'ils aient comme Christian Louboutin un service de commandes spéciales sur-mesures. En fait, je crois que le luxe pour moi c'est ça. Et si l'on considère le temps que passe un bottier sur une paire de chaussures et que l'on compare ses prix avec ceux de certaines marques de luxe, je me dis que la différence parfois minime vaut le coup de se laisser embarquer dans l'aventure d'une paire unique, faite à vos mesures. C'est comme un bijou ou une oeuvre d'art.





While studying fashion design in Barcelona, Vicente Rey did costumes for the stage and dance shows and for his graduation project presented a shoe collection. But it was in Paris with the handmade shoemaker Aris that he learnt his craft and shown his first collection at the Midec in 1999. I really love his research on shapes and volumes, the theatrical effect of the feathers, the amazing graphical heels or the use of rare materials like fish skins (see the last pink one). No doubt a labor of love and passion so I can understand how he could have been hurt and mad when he saw that the Maison Martin Margiela copied one of his heels shape (see there if you don't know what I'm talking about).

Tout en suivant des études de mode à Barcelone, Vicente Rey a réalisé des costumes pour le théâtre et des spectacles de danse et présenta lors de son travail de fin d'étude une toute première collection de chaussures. Mais c'est à Paris, auprès du bottier Aris qu'il a appris le métier, l'art de la mesure et du travail fait main. Et sa première vraie collection a été présentée au Midec en 1999. J'ai beaucoup d'admiration pour son travail de recherche sur les formes et les volumes, le côté un peu théâtral des plumes, l'incroyable effet graphique des talons et l'utilisation de matériaux assez rares comme le galuchat (voir la dernière paire). Un travail de passionné et je peux comprendre à quel point il a pu être blessé et furieux de voir la forme d'un de ses talons piquée par la Maison Martin Margiela (pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, c'est ici que ça se passe).




So that's it and I hope you enjoy it. And be sure that one day, I'll order my own pair of Vicente Rey. Just a matter of time... but I'm patient!

Voilà, j'espère que ça vous a plu. Je sais qu'un jour, je passerai commande d'une paire de Vicente Rey. Juste une question de temps... mais je suis patiente!

Vicente Rey
20 rue des Tournelles, 75004 Paris
e-mail : vizrey@hotmail.com

24 commentaires:

Fashion Moment a dit…

These are some ABSOLUTELY AMAZING shoes!
I have no word anymore!

FM

... a dit…

J'ai vu ces chaussures à plumes quelques part mais où ?

FtM

Pierre-Jean a dit…

Fantastique ! Un émerveillement, surtout les trois sandales à plumes.
@ +++

Yann a dit…

Ces créations sont sublimes !! Je sens que je vais faire un tour dans cette boutique, ne serait-ce que pour le plaisir des yeux.

Nil a dit…

Ahh! I am in love really! my heart is beating like a drum :D I didn't know who Vicente Rey was and now I am a big fan thanks to you! What a great chance to see them they are undescribable...

MISS GLITZY a dit…

@ Fashion Moment : they are! That's why I really had to show them.
@ Fred the Mole : si tu retrouves, dis le moi!
@ Pierre-Jean : je savais qu'elle plairait à un esthète comme toi!
@ Yann : Il fait aussi quelques modèles pour homme et il est vraiment charmant.
@ Nil : thank you. You know where to go if you come to Paris!

Imela Cokovic a dit…

Olala je ne connaissais absolument pas mais je suis conquise ! ! C'est superbe !

Ps: je viens de découvrir ton blog grâce à notre cher Pierre Jean ,) Et tu files tout droit dans ma blogroll !!

MISS GLITZY a dit…

@ Imela Cokovic : merci pour tous tes charmants commentaires. Allez, je te mets aussi dans ma blogroll et vive les liens!

Frieda l'écuyère a dit…

J'ai beaucoup aimé revoir ce film.
Sublimes créations, mais je crois que jamais je n'oserais marcher avec de peur de les abîmer...

stilettostetico a dit…

Avec des ailes pour tutoyer les cimes de l'extase fétichisante !!!!
Même si je suis particulièrement troublé par la sinuosité de la cambrure ET le côté "pied dénudé en majesté" de l'avant-dernière paire . . .

Couture Carrie a dit…

Wow! These shoes are absolutely incredible . . . about to take flight!

xoxox,
CC

P.S. Glad you are feeling better, MG :)

The High Heel Times a dit…

Can it get any better than this? Those who own a pair are always in the center of attention, I'm sure! Thanks for intruducing him!

Imelda Matt a dit…

Well worth the wait! With his use of feathers, I was wondering if Vicente had a background in the dramatic arts.

All bow before the Master!!!

Pierre-Jean a dit…

C'est quoi ce trafic de liens ? Rires. Je viens de revoir les photos de ton sujet du jour, dites moi chères amie, certaines de ces chaussures sont classées armes de première catégorie ? 0 mon goût, moins jolies que les autres mais originales. @ +++

M1 a dit…

Vincente Rey, voila un nom et une créativité qui rappellent la Cour Royale espagnole! Des courtisanes modernes seraient sublims avec cette sublime série d'escarpins!
Vraiment bravo pour ce travail qui fait rêver!

M1 a dit…

désolé pour les "fotes" :)

Françoise a dit…

C'est marrant j'ai jamais pense a me faire faire une paire de chaussures sur mesure, mais tu m'en donnes l'idee. Pouvoir partager sa vision avec un createur comme Vicente et ensuite la voir pendant qu'elle est en train d'etre creee, puis voir le produit fini, ca doit etre top! J'espere que Vicente verra un jour son talent reconnu par tous. Je l'admire de suivre sa passion et de s'y consacrer jour apres jour!

Bisous!

Dooder City a dit…

These shoes are so amazing! I love them all!

Gerri Ward a dit…

Solely divine!!!
These soles are too beautiful to wear, I am sooo mesmerized by them that I just want to stare at these photos!
Thank you for sharing them and introducing a magnificent talent!!!

MISS GLITZY a dit…

@ Frieda l'Ecuyère : moi aussi ça m'a fait plaisir de le revoir. Le truc c'est qu'elles sont aussi portables!
@ Stilettostetico : "pied dénudé en majesté", c'est tout à fait cela.
@ Couture Carrie : yes take a flight!
@ The High Heel Times : you're welcome! His work worth to be known.
@ Imelda Matt : thanks... for him too.
@ Pierre-Jean : armes... je ne sais pas, je ne crois pas.
@ M1 : contente qu'elles te plaisent.
@ Françoise : j'y songe aussi. Je n'ai pas de nouvelles de Vicente, donc j'espère que tout va bien.
@ Dooder City : thanks, you're right they're amazing!
@ Gerri Ward : no they're not too beautiful to wear! You know I like to share...

Kira Fashion a dit…

just magic!
I love it!

Pauline la Féline a dit…

Ah des plumes, des plumes et encore des plumes!:)
Que c'est beau

Becoming Fearless a dit…

really incredible shoes!

Mathilde x

Anonyme a dit…

Just wonderin.. how much do these go for??

xxoo
Isabela