5 mai 2009

BrandAlley Says: "Pay What You Want"


As I told you in the post about Merci, I was invited by BrandAlley, the first French online outlet, to a breakfast/conference about online shopping business which is a subject I'm interested in and actually I learnt a lot about it . Don't know if it started when I received messages a while ago about online private sales that I shared with you, but when I took a look at those sales and saw the bargain I could do, I thought that maybe it was time for me to shop shoes online even if I've always thought that it was the most difficult item to buy this way. But as I'm curious, I took all the opportunities to know a little more about it. So don't be surprised if pretty soon I'll ask you some questions about your shopping online experiences.

Comme je vous l'ai dit dans mon post sur Merci, le site de destockage et de ventes en ligne BrandAlley m'a conviée à un petit déjeuner/conférence sur le commerce en ligne, où j'ai appris pas mal de choses sur un sujet qui m'intéresse depuis un petit moment. En fait, depuis que j'ai commencé à recevoir régulièrement des informations concernant des ventes privées en ligne, que j'ai d'ailleurs partagées avec vous. En jetant un oeil sur les produits proposés, et en constatant les affaires que l'on pouvait faire, j'avoue avoir été tentée par l'achat d'une paire de chaussures, alors que j'avais toujours pensé que c'était l'accessoire le moins évident a acheté ainsi, sans essayage préalable. Et comme je suis curieuse de nature, je saisis toutes les occasions qui se présentent pour un savoir un peu plus, donc ne vous étonnez pas si d'ici peu, je vous pose quelques questions à propos de vos expériences d'achats en ligne.


From tomorrow morning (May 6) until May 10, BrandAlley launches a "Pay What You Want" event in France, Belgium, Luxembourg and Monaco as they only ship to these countrie for the moment. But we can imagine that if this four days are a success they will do it on their UK website which is an outlet of British and Italian brands. Since October 2007 when Radiohead offered their audience to pay what they want to download their new record, restaurants, hotels or airplane companies did the same, but it's the first time that it's done in France with fashion items. First it's obviously an advertising event but it's also interesting especially in this crucial economic time to see what customers are ready to spend, what price they think is the right one. Thousands items of clothes, lingerie, accessories, shoes will be on sale at the basic price of 1 euro. The first one who buys it got it. Wonder what you think about it?

Vous avez peut-être déjà entendu parler de l'opération "Pay what you want" proposée par BrandAlley. A partir de demain (le 6) et jusqu'au 10 mai, vous pourrez décider du prix que vous êtes prêts à payer sur des milliers d'articles de mode (vêtements, lingerie, accessoires, chaussures) de marques partenaires du site (American Apparel, Adidas, Torrente, Levi's Kid...). Le prix de base est de 1 euro, vous avez le droit à deux articles maximum, avec une livraison sous 48 à 72 heures. Le premier qui valide l'achat, emporte l'article. C'est le groupe Radiohead qui le premier a lancé ce type d'opération en octobre 2007, en proposant aux internautes de fixer le prix qu'ils voulaient pour télécharger leur nouvel album. Depuis, des restaurants, des hôtels ou des compagnies aériennes ont suivi avec pas mal de succès, mais c'est la première fois en France que cela concerne des articles de mode. Il est évident que ce "Pay what you want" est une belle opération de marketing (à laquelle je participe avec ce post!!!), mais c'est aussi parce que ça m'intéresse de voir ce que les consommatrices/consommateurs considèrent être le juste prix de tel ou tel article. En cette période plutôt difficile économiquement (bel euphémisme), les résultats de ces quatre jours de soldes vont être très instructifs pour les distributeurs, ainsi que pour BrandAlley, qui travaille avec plus de 250 marques, en proposant trois types de ventes différents (catalogue en ligne ouvert 24h sur 24h, des boutiques de marques avec les collections actuelles et passées, des ventes privées). 

Et vous, qu'est-ce que cela vous inspire?

13 commentaires:

mariga(z) a dit…

J'avais "souscrit" à mon album radiohead ;o) quelques £ à l'époque.... ;o)
J'irai faire un tour chez Brandalley, bien que j'y trouve rarement quelque chose.... Bien que il y a 3 ou 4 saisons, j'ai du y acheter des Ush Puppies super confortables ;o)

Dexter a dit…

There is so much to talk about in this post!
First of all, the shot is great, you've captured the moment!
Second, online shoe shopping is something that most people are afraid of until they have their first positive experience. I wonder what you'll be telling us about it.
Finally, PWYW is a brilliant idea, I wish they'd ship to other countries as well. I could still spend a lot of euros:)

Oriane a dit…

J'étais au courant pour Radiohead, et pour certains restos aussi.
Mais là je suis déçue, je trouve rien qui me plaît sur ce site... Ca fait vraiment fin de stocks, trucs qui ont pas marché, non ?

Frieda l'écuyère a dit…

Pffffff, ça veut dire qu'il faut se lever tôt demain, même si ça dure plusieurs jours ? Moi non plus je trouve jamais grand chose, là-bas, mais je vais quand même y faire un tour. Opé réussie, donc :)

Couture Carrie a dit…

Congrats on being invited to the conference! I will have to check out the website...

Love those lavender shoes in the first pic!

And you MUST get that Beth Levine book, MG!

xoxox,
CC

MISS GLITZY a dit…

@ Mariga(z): je n'ai pas souscrit à l'album de Radiohead mais j'avais trouvé l'initiave excellente et je crois que ça a très bien marché pour eux. BrandAlley est avant tout un site de destockage ce qui explique peut-être l'impression de ne rien trouver d'intéressant mais ils commencent à vendre des collections actuelles.
@ Dexter: I think you're right about the positive experience and that's how it can work. And thanks for the photo.
@ Oriane: c'est effectivement du destockage mais ce qui m'intéresse c'est l'attitude de la clientèle face au choix de payer ce qu'elle veut et son rapport avec les prix des articles généralement affichés.
@ Frieda l'Ecuyère: par curiosité j'irai y faire un tour aussi. Donc oui, opé réussie!

MISS GLITZY a dit…

@ Couture Carrie: I was glad to attend it. The purple shoes belong to one of the PR lady and yes I must get that Beth Levine's book!

Gerri Ward a dit…

A tale of soles conversing, and the way it looks the lovely Lavender sole has a lot to say! Another splendid and informative post!

audray a dit…

Merci pour l'info sur Brandallay !
J'avais entendu parler d'un site d'enchères inversées il y a quelque temps... Je ne me souviens plus du nom du site, mais le principe était similaire !
Porteur ?

Catherine a dit…

Tout comme toi, je trouve la démarche très intéressante. Avoir le feed back du consomateur en grandeur nature ... Encore une chose que permet l'internet à grande échelle. Pour ma part, je n'achète quasi-pas de vêtements et accessoires en ligne, mais j'irai faire un tour ... Forcément, ils m'intéresseraient davantage s'il y avait du film argentique en format 120 ! ça j'achète en ligne ;o)

MISS GLITZY a dit…

@ Gerri Ward: yes indeed. I like it when they look like conversing.
@ Audray: il n'y a pas de quoi. Porteur, je ne sais pas mais efficace. Je suis allez faire un tour, et la plupart des articles sont déjà partis.
@ Catherine: je n'ai pas vu grand chose d'intéressant mais en tout cas, ça a bien fonctionné. Je préfère leurs ventes privées sur Anna Sand, plus luxe! Tu es vraiment une films addict!!! Plus facile à acheter online que des chaussures.

Isa a dit…

Pas au courant et surement trop tard ...Comme Mariga(z), je trouve rarement quelque chose chez eux ... la maniére de présenter les fringues n'est pas trés avantageuse non plus ..

MISS GLITZY a dit…

@ Isa: j'avoue que je me suis intéressée à ce site il y a peu de temps, et ce n'est pas forcement ce que je cherche...