28 févr. 2009

Birds & Boots




Ok those have nothing to do with shoes but as I walked through the Tuileries garden yesterday afternoon, I couldn't help myself taking these photos of crow and seagulls which seem to like the view from the top head of the statues.

Je sais ceci n'a rien à voir avec les chaussures, mais en traversant le jardin des Tuileries hier après-midi, je n'ai pas pu m'empêcher de photographier ce corbeau et ces mouettes qui semblent apprécier la vue du haut des statues. 


Have a wonderful week-end!
Je vous souhaite un excellent week-end!

27 févr. 2009

Am I Really a Shoe Addict?


I will move soon so now so it's time to pack those shoes, and the others, in boxes. You may think I'm a shoe addict, and in a kind of way I am, but when I read this article featured by Trendy Shoe Shop about the celebrities collections, I can say I'm not a shoeaholic and don't know if I ever will be but I am quite impressed and it makes me think that shoes and not diamonds are the genuine girls best friend. And I'd like to thank Terry Rogers from Trendy Shoes Shop who linked my article about I. Miller in a her "Must Read Shoe Scoops". I'm very pleased and a little bit proud.

La date du déménagement se rapproche et il va falloir que j'emballe ces chaussures, et toutes les autres, dans des cartons. Si je me pose la question de mon addiction, je me rends compte aussi à la lecture de cet article sur les collections de célébrités publié sur le site de Trendy Shoe Shop, qu'il y a peu de chance que j'arrive jamais à les égaler dans leur trip compulsif. Mais j'avoue que cela m'a impressionné, et que je me suis dit que finalement ce n'était pas les diamants mais bien les chaussures qui étaient "the girls best friends". J'en profite aussi pour remercier Terry Rogers de Trendy Shoe Shop qui a mis en lien mon article sur I. Miller dans sa rubrique "Must Read Shoe Scoops". Il n'y pas à dire... ça fait plaisir.

26 févr. 2009

Night Club Atmosphere




Quite experimental last night. Therefore, I feel sleepy today...

25 févr. 2009

Spring Dialogue

He says: "slick feet"
She says: "slim fit"

My friend G. Willing sent me this spring dialogue yesterday. Today the sun shines so let's pretend it's springtime! He also posted on his Paris*Pinup blog collages I offered him, just click if you're curious about them. And if you feel like sending me a photo of shoes with a little story about it like Atelier did a month ago, you're welcome. Have a nice day.

Mon ami G. Willing m'a envoyé ce dialogue de printemps. Et comme ce matin le soleil brille, je me sens d'humeur printanière. Il a aussi posté sur son blog Paris*Pinup deux collages que je lui ai offert, vous n'avez qu'à cliquer si vous êtes curieux. Et enfin, si cela vous tente ou vous amuse de m'envoyer une photo avec des chaussures et une petite histoire autour comme le fit Atelier en janvier dernier, n'hésitez pas. Bonne journée.

24 févr. 2009

Screwed up but ...


I told you a week ago that I screwed up all the photos of the La Perla/Vouelle show at Le Printemps, but finaly I found this one intriguing enough to be posted. I've got problem with my gmail account this morning so you've got to wait a little bit for Max Kibardin's S/S 09 collection. Sorry for that!

Il y a semaine, je vous ai dit avoir foiré toutes mes photos du défilé La Perla/Vouelle au Printemps, et puis finalement, je trouve celle-ci suffisamment intrigante pour être postée. J'ai des problèmes avec gmail depuis ce matin donc il va vous falloir attendre encore un peu pour la collection P/E de Max Kibardin. J'en suis désolée.

23 févr. 2009

Fly me to the Moon


Like Frieda yesterday, I decided to open the 6th picture folder on my computer, then the 6th photo and write about it. My 6th folder is full of photos I took from pages of old fashion and movie magazines I used to do collages. This is a photo of Violette Verdy, a French ballerina who spent most of her career as a principal dancer in the New York City Ballet. Here in 1950, she was seventeen and was the lead actress of Ludwig Berger's movie "Ballerina". When I took it I thought of Aurea who is a genuine ballet aficionado. So I tag her and everybody who feel like sharing its 6th photo from its 6th picture folder. Tomorrow, I'll go back to shoes with Max Kibardin S/S 09 collection. 

Tout comme Frieda hier, je me suis amusée à ouvrir le 6ème dossier de mon ordi, puis la 6ème photo que voici. Ce dossier est plein de photos de pages de vieux magazines de mode et de cinéma que j'utilise pour des collages. Sur celle-ci, s'envole Violette Verdy, une ballerine française qui fut première danseuse du New York City Ballet pendant la plus grande partie de sa carrière. Tirée de l'Ecran Français de décembre 1950, elle avait alors dix-sept ans et tenait le rôle principal du film "Ballerina" de Ludwig Berger. En la prenant, j'ai pensé à Aurea qui est une grande aficionado de la danse. Alors je la "tag" ainsi que tous ceux qui auraient envie de partager la 6ème photo de leur 6ème dossier. Demain, retour aux "shoes" avec la collection P/E 09 de Max Kibardin. 

21 févr. 2009

Quite Unusual

Last edit : Boots Lauren, brand Terra Plana. Thank you Anonymous...

In the subway this morning these unusual booties woke me up.
Ce matin dans le métro, la vue de ces bottines m'a réveillée.



I tought of writting a post about a New York Fashion Week A/W 09 roundup shoes but the despotic queen Imelda already did it so well, just check out on her website. I'm not as good as other bloggers to analyze the fashion shows but among all the collections I'm truly attracted by Nicholas Kirkwood high thigh leather boots for Rodarte. I can't say it's my style but I definitely find them brilliant. What do you think about them?

Je pensais faire un petit résumé des collections A/H 09 de la Fashion Week New-Yorkaise mais Imelda, the despotic queen of shoes, l'ayant déjà fait et bien fait, je vous laisse faire un tour sur son site. J'avoue ne pas être aussi douée que d'autres blogueuses pour analyser les collections lors des défilés, mais parmi tout ce que j'ai pu voir et bien qu'à priori cela ne soit pas mon style, j'ai été impressionnée par les cuissardes de Nicholas Kirkwood pour Rodarte, que je trouve tout simplement géniales. Vous en pensez quoi? 

20 févr. 2009

I'm selling those Yomeda's flats


It's not something I usually do but I'm selling those Estelle Yomeda's flats ballerina. I wore them three of four times but they are a little bit too large for me. I find them really pretty but to be honest flats don't suit me at all. So I'd rather sell them to someone who will enjoy them. It's here on eBay.

Ce n'ai pas quelque chose que je fais habituellement, mais je vends ces ballerines Estelle Yomeda. Je les ai portées trois ou quatre fois mais elles sont un peu trop larges pour moi. Je les trouve très mignonnes, mais pour être tout à fait honnête, les ballerines ne me vont pas du tout, et je préfère les vendre à quelqu'un qui prendra plaisir à les porter. Ça se passe ici sur eBay.

19 févr. 2009

Waiting for a Ride

The Red Statement

Thank You Kate Lanphear


When I saw on Tommy Ton's Jak&Jil blog this photo of Kate Lanphear's boots I swear it made my day (OK I'm easy to satisfy!). Thank you for wearing those comfy and golden boots, no famous brand or designer's one, and admitted that super high heels lead to sore feet at the end of the fashion week days. Don't know what she's going to wear in Paris but I definitely admire this lady's style.

Je dois dire que lorsque j'ai vu sur le site de Tommy Ton, Jak&Jil blog, cette photo des bottines de Kate Lanphear, ça m'a fait vraiment plaisir (OK, il m'en faut peu!). Et oui, j'ai aimé que cette rédactrice en chef du Elle US porte des bottines confortables et dorées, pas de marque ou designer connus, et qu'elle reconnaisse que les super hauts talons sont une souffrance pour les pieds à la fin d'une journée de "fashion week". Je ne sais pas ce qu'elle portera à Paris mais ça fait déjà un moment que j'admire le style de cette femme.

17 févr. 2009

Personal Museum / Part 6 : I. Miller



So here is the last pair for the moment... a brown satin pair from I. Miller, still too small to really fit me but a part of the American shoe history. The "House of Miller" was founded in New York by Israel Miller around the beginning of the 20th century. He was born in Poland and came to NY in 1892 via Paris. And soon specialized in bespoke shoes for dancers and actors. Branching out, he began a chain that grew to 16 stores by the time of his death in 1929. While doing research on the internet I found this interesting article about the story of the I. Miller's store at the northeast corner of Broadway and 46th Street where you can still see this slogan eched into the marble : The Show Folks Shoe Shop Dedicated to Beauty in Footwear, and sitting into the wall below the four statues of Broadway muses carved in 1929 by Alexander Sterling Clader, father of Alexander Calder who is without no doubt one of my favorite sculptors. But let's go back to shoes.


Alors voilà ma dernière paire pour le moment..., des escarpins en satin d'I. Miller, toujours un peu trop petites pour que je les porte, mais néanmoins un témoin de l'histoire de la chaussure américaine. La Maison Miller a été fondée à New York au début du 20ème siècle par Israel Miller. Né en Pologne, il arriva à NY en 1892 via Paris et très vite se spécialisa dans la chaussure sur mesure pour les danseuses/danseurs et actrices/acteurs de Broadway. Le succès aidant, il développa sa marque, ouvrant boutiques sur boutiques. A sa mort en 1929, la chaîne comptait déjà 16 magasins. En faisant des recherches sur le net, je suis tombée sur un article intéressant du NY Times qui relate l'histoire du magasin situé sur Broadway et la 46ème, où l'on peut encore voir gravé dans le marbre le slogan suivant: The Show Folks Shoe Shop Dedicated to Beauty in Footwear, et dans des niches en dessous, les statues de quatre fameuses artistes de Broadway sculptés en 1929 par Alexander Sterling Calder, père d'Alexandre Calder, qui sans l'ombre d'un doute est un de mes sculpteurs préférés. Mais revenons aux souliers.




When Israel Miller died in 1929, his son George took the head of the company and engaged great designers like André Perugia and David Evins whose contract mentioned that his name, as you can see in this ad, would appear on every shoes manufactured by I. Miller based on his design. Please click on the link to read about Evins who designed shoes for Hollywood stars such as Ava Gardner, Judy Garland, or Marlene Dietrich, president wifes and even the shoes for Grace Kelly's wedding with Prince Rainier. After the second world war, Jerrold Miller, Israel's grandson, joined the company and then created in 1954 his own brand with his wife Margaret Clark, a former designer at I. Miller, and named it Margaret Jerrold. At the beginning of the sixties, I. Miller hired the young Andy Warhol to design shops windows and ads. In the meanwhile in 1964, Jerrold Miller launched the Show Biz departement at Henry Bendel while the I. Miller company kept on developping the shoe business with a low prices line named "Mademoiselle" and another one for young customers, "Miller Eye". This American shoe dynasty quite disappeared in 1973 when the company was sold to Genesco, an American conglomerate, then to other investors at the beginning of the 80's until the bankruptcy.

When I googled I. Miller, David Evins or Margaret Jerrold, I found pairs on sale and quickly left the pages as I can't offer to buy new shoes right now but it's great to know that vintage treasures can still be find...

A la mort d'Israel Miller en 1929, son fils George pris la tête de l'entreprise et engagea de remarquables stylistes tels qu'André Perugia et David Evins, dont le contrat stipulait, comme vous pouvez le constater sur cette publicité, que son nom apparaisse sur tous les souliers fabriqués par la compagnie d'après ses dessins. Cliquer sur le lien pour en savoir plus sur Evins, qui dessina des chaussures pour des stars d'Hollywood telles qu'Ava Gardner, Judy Garland ou Marlène Dietrich, de nombreuses femmes de président, et même les souliers que portaient Grace Kelly lors de son mariage avec Rainier. Après la seconde guerre mondiale, le petit-fils d'Israel Miller, Jerrold entra à son tour dans l'entreprise, puis en 1954, créa sa propre marque en compagnie de sa femme, Margaret Clark, ancienne styliste chez I. Miller, et qu'ils baptisèrent Margaret Jerrold. Au début des années 60, I. Miller engagea le tout jeune Andy Warhol pour concevoir les vitrines des boutiques et dessiner cartes de Noël et publicités. Parallèment, Jerrold Miller lança en 1964, le département Show Biz chez Henry Bendel, pendant que la maison mère continuait à se diversifier en lançant une ligne de souliers à bas prix appelée "Mademoiselle", ainsi qu'un autre pour les jeunes, "Miller Eye". En 1973, la société fut vendue au conglomerat américain Genesco, puis à d'autres investisseurs au début des années 80, jusqu'à la faillite qui mit un point final à cette dynastie de chausseurs.

En googlant I. Miller, David Evins et Margaret Jerrold, j'ai trouvé des paires en vente, mais comme je ne peux pas m'offrir actuellement le luxe d'en acheter de nouvelles, j'ai quitté ces pages promptement. Néanmoins, c'est cool de savoir que je peux toujours trouver des petits trésors vintage...

Last Edit : the other posts about my personal shoe museum
Part 1
Part 2
Part 3
Part 4
Part 5
My Charles Jourdan
My
Tokio Kumagaï


Other source : The Seductive Shoe-Four Centuries of Footwear, Jonathan Walford, Thames & Hudson Ltd, 2007. / Séduction de la Chaussure, quatre siècle de mode, Jonathan Walford, La Bibliothèque des Arts, Lausanne 2007.

Personal Museum / Part 5



We're close to the end of my personal museum display. I'll post the last one later today. I found these silver and gold sandals in a small antique shop near my place and for once can actually wear them. I don't know anything about the brand, the tag said POL Champs Elysées Paris, which no longer exists. You just have to imagine bare and tanned legs in a summer day...

Bon, on arrive à la fin de mon petit musée perso, je posterai plus tard dans la journée la dernière paire. J'ai trouvé ces sandales or et argent dans une petite boutique/brocante près de chez moi, et pour une fois, je peux les porter. Je ne sais absolument rien sur ce chausseur, juste le nom, POL Champs Elysées Paris, et qu'il n'existe plus. Je vous laisse les imaginer avec des jambes nues et bronzées en été...

16 févr. 2009

Inspiration#1

When I posted a pic of my brother's boots, M1 wrote in his sweet comment that it looks like we've have inherited some kind of style and elegance. If it's so, it comes from my mother. For her anniversary I made a collage with photos of us (five children) and her, mainly taken in our childhood. And amongst all the photos we've got in albums, I feel like sharing the two below.

Quand j'ai posté la photo des bottines de mon petit frère, M1 m'a laissé un commentaire très sympa disant que nous avions reçu le bon goût en héritage. Si c'est le cas, nous le devons à ma mère. Pour son anniversaire, j'ai réalisé un collage à partir de photos d'elle et nous (cinq enfants), principalement prises dans notre enfance, et parmi toutes les photos que nous avons dans nos albums, j'ai choisi de partager avec vous ces deux-là.

My mother, on the left with the white coat and black handbag, at the end of the sixties.
Ma mère, à gauche avec le manteau blanc et le sac noir, à la fin des années 60.

Me and my mother in 1971 or 72, in a villa on the Riviera. I like my skirt and bolero but really love the simplicity of my mum's outfit.

Moi et ma mère en 1971 ou 72 sur la côte d'Azur. J'aime bien ma jupe et mon boléro mais surtout j'aime la simplicité de sa tenue.

Inspiration#2


I love this collage made by my friend G. Willing with two solarized shots I took. 

14 févr. 2009

My Fifth Hundred Post



As my friend G. Willing who made this video said : no story here. Just a tribute to some beautiful girls who happen to be our friends on facebook. I shot the solarized shoe sequence and also can be seen briefly. I know today is Valentine's Day but for us it's just another chilly and dreary day in February. So why not having a "love fest" in summer, a "midsummer night dream" of kinds, as in the vidéo.

This is my fifth hundred post since I started this blog. Actually I've been posting daily since november 07 and I'd like to thank you, my dear readers, for visiting me so often and posting such nice comments that always pleased me a lot. I hope you're ready as I am for another round of posts. And as Valentine's day is not only for lovers but also a time to share love with friends, I wish you a wonderful evening, xoxo, Miss G.


Je reprends les mots de mon ami G. Willing qui a réalisé cette vidéo : pas vraiment d'histoire, mais plutôt un hommage rendu à quelques jolies demoiselles qui sont aussi nos amies sur facebook. J'ai tourné la séquence solarisée avec les souliers, et j'apparais aussi au détour de quelques plans. Aujourd'hui, c'est la Saint Valentin. Mais pourquoi faut-il qu'elle tombe en ce mois de février frisquet? Je milite donc pour un "songe d'une nuit d'été", une Saint-Valentin estivale, plus propice aux amours.

C'est aussi mon cinq centième post depuis que j'ai commencé ce blog. En fait, je poste quotidiennement depuis novembre 07, et je voudrais vous remercier pour vos visites régulières et vos commentaires qui chaque fois me réjouissent. J'espère que comme moi, vous êtes prêts pour une nouvelle série de posts. Et comme la Saint-Valentin n'est pas qu'une fête des amoureux mais aussi un jour pour exprimer son amitié, je vous souhaite une excellente soirée. Bises, Miss G.

YouTube link in case you can't watch it on this post.

13 févr. 2009

Le Printemps... Yesterday


Yesterday I was invited by Vouelle to a La Perla/Vouelle's show at le Printemps. It was fun but I screwed up all the photos (well they're not good enough to be posted) except for this one that I shot on the luxury floor. Tomorrow I'll post a video made by a good friend of mine, so stay tuned. 

12 févr. 2009

André : Spring/Summer Collection


I know that you're just like me, quite fed up with Winter so let's begin to take a look at the Spring/Summer collections. As I was invited by André a few weeks ago to see the collection and noticed last week that a part of it arrived in the shops, I give you a glimpse of shoes that can help us to cheer up the the forthcoming weeks before Spring and Summer. 

Je sais que comme moi vous en avez toutes un peu assez de l'hiver, il est donc temps de jeter un oeil aux collections Printemps/Eté. Ayant été invitée par André il y a quelques temps à voir leur nouvelle collection, dont une partie est actuellement en boutique, voici un petit aperçu de modèles qui peuvent nous aider à passer en douceur les quelques semaines qui nous séparent du printemps et de l'été.

(€109)

(€129)

Perfect hues and materials for chilly Spring days.
Des teintes et matières idéales pour les jours de printemps frisquets.

(€79)

(€99)

You can wear those with tights. I've seen it on girls and it works actually.
Vous pouvez les porter avec des collants, j'ai vu des filles le faire et ça fonctionne bien.


(€99)

(€59)

I'm a real bootie girl and I love the colors of those two pairs.
Je suis une addict des bottines et j'aime les couleurs de ces deux paires.

(€129)

(€99)

I know they're black but as I said above you can enhance the black with colored tights.
Noires certes, mais comme je l'ai dit plus haut, vous pouvez égailler ce noir avec des collants colorés.

(€79)


(€129)
Jungle fever...

(€49)

(€129)

(€79)

The two last ones are my favorite. Don't forget that the coral hue is a major trend this Summer and I definitely love this three colors high heels. 

Ces deux dernières paires sont mes préférées, et j'aime tout particulièrement l'harmonie de couleurs de ces escarpins, le corail étant une tendance majeure de cette été. 

11 févr. 2009

From Broadway Melodies to Ernest...

I know this title might sound a little bit strange but it links with yesterday's one. As far as I can go back in my memories I've always been a huge fan of musicals. I've seen a lot of them during my childhood and teenage years, always marvelled by the music, dancing routines, wonderful performers... and since then I've been thinking that life is much more funnier when you sing and dance... even if it's only in your mind.

Ce titre peut paraître étrange mais en fait il est lié à celui d'hier. Aussi loin que je peux remonter dans mes souvenirs, j'ai toujours été fan de comédies musicales. Mon enfance et adolescence ont été marquées par tout un tas de films qui me fascinaient, émerveillée par les numéros de danse, les chansons, et tous ces merveilleux artistes... et depuis je trouve que danser et chanter rendent la vie bien plus légère... même si ce n'est que dans ma tête.

Past Saturday when I met Chloé Van Paris she kindly gave me this double CD of 41 titles she selected from the Broadway repertoire built between the 1920's and the 1950's. I was sooooo pleased that I just needed to post about it. And thank her again for this gift. It's a great selection of songs written by lyricists and composers such as Irving Berlin, Georges Gershwin, Cole Porter, Jerome Kern, Richard Rodgers, Lorenzo Hart, Oscar Hammerstein II, Arthur Freed, Harold Warren or Al Dubin and performed by Fred Astaire, Gene Kelly, Ann Miller, Judy Garland, Doris Day, Bing Crosby or Franck Sinatra amongst others. Most of them are well known but I also discovered new ones and since then "I'm in Heaven"! If you want to see the entire list and may be buy it, click here.
I spent a wonderful time with her as often when I met bloggers I regularly read, we talked a lot about music, burlesque, blogs, fashion and shoes! And when she mentioned her visit to
Ernest, the high heels specialist, I thought it was time for me to do the same and take a look at the shop and collection.

Samedi dernier, quand j'ai retrouvé Chloé Van Paris au café Tournon, elle m'a fait l'agréable surprise de m'apporter ce double CD de 41 titres dont elle a supervisé la sélection et la production. Ce Broadway Melodies, puisé dans le vaste répertoire des comédies musicales qui s'est constitué entre les années 20 et les années 50, m'a fait tellement plaisir que j'avais envie de la remercier à nouveau à travers ce post. C'est une très belle sélection de chansons écrites par des paroliers et compositeurs tels qu'Irving Berlin, Georges Gershwin, Cole Porter, Jerome Kern, Richard Rodgers, Lorenzo Hart, Oscar Hammerstein II, Arthur Freed, Harold Warren or Al Dubin, et interprétées par Fred Astaire, Gene Kelly, Ann Miller, Judy Garland, Doris Day, Bing Crosby, ou Franck Sinatra parmi d'autres. La plupart sont connues mais j'en ai aussi découvert certaines et depuis... "I'm in Heaven"! La liste des titres et l'excellent livret sont à lire ici, vous pouvez aussi le commander sur le site la Fnac.
J'ai passé une soirée délicieuse, comme c'est souvent le cas lorsque je rencontre des blogueuses que je lis régulièrement, nous avons parlé de beaucoup de choses, musique, burlesque, blogs, mode et chaussures! Et quand elle m'a raconté sa visite à la boutique Ernest, le spécialiste des hauts talons, je me suis dit qu'il était temps que j'aille y faire un tour.

We all know that in the matter of high heels it's pretty hard to find a pair that doesn't hurt. Most of the time I can't find an arch that really suits me and I know I'm not alone in that case. Ernest is a French brand located near the Moulin Rouge who provides since 1904 a range of high heels models, from 6 to 16 centimeters, and is also known for its large scale of sizes (and half sizes) that goes from a tiny 35 (3 1/2 - 4) to a big 46 (11 1/2 : man's size). Well where do you think drag queen can find suitable and lovely shoes? Here you can find all kind of shoes, made in France and Italy, pumps, sandals, mules, low and high boots, thigh boots, loafers... with reasonable prices. Francesca, the owner, is a charming woman and if you're not in Paris you can take a look at the online catalogue.

Nous savons toutes qu'il est particulièrement difficile de trouver une paire de talons hauts qui ne soit pas meurtrière pour nos pieds. Je n'arrive quasiment jamais à trouver une cambrure qui épouse celle de mon pied, et je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas. Depuis 1904, Ernest est le spécialiste des talons hauts, avec des hauteurs de 6 à 16 cm, et est aussi connu pour sa large gamme de tailles, qui vont d'un petit 35 au 46 pour les hommes. Et bien oui, où voulez-vous que les travestis trouvent de jolies chaussures à leur taille? Dans la boutique, située tout près du Moulin Rouge, on trouve toutes sortes de souliers fabriqués en France et en Italie, des escarpins, des sandales, des mules, des bottines, des bottes, des cuissardes... et à des prix très raisonnables. La propriétaire, Francesca, est charmante. Alors si vous êtes pas à Paris n'hésitez pas, sinon vous pouvez consulter le catalogue et commander sur le site.





I try this pair and actually felt pretty well in those. I didn't buy them even if I like this kind of model but I know I will come back...

J'ai essayé cette paire qui effectivement m'allait très bien. Je ne l'ai pas achetée bien que j'aime particulièrement cette forme mais je sais que je reviendrai...

Ernest
75 bd de Clichy 75009 Paris
+33 (0)1 45 26 97 20
ernest@ernest-chausseur.com
Lundi de 13h à 20h, du mardi au samedi de 10h à 20h