5 févr. 2010

Making Of (du Miss Glitzy pour André)

It's not gonna be easy for me to make the story short so I may not translate all the text as this collaboration interests mainly my French readers.

J'espère que vous avez un petit peu de temps devant vous, parce que je ne vois pas comment je pourrais faire court, à moins de le faire en plusieurs partie, mais je risque de vous saouler... Comme je l'ai déjà expliqué dans mon premier billet, j'avais en tête la forme des chaussures de sport des années 20, et la couleur de la terre battue, souvenir de mes années de joueuse de tennis.


J'étais moins bondissante que Suzanne Lenglen, mais le fait est que le tennis a été, après la bicyclette, le sport le plus pratiqué par les femmes de cette époque (enfin celles qui en avaient les moyens).


I have already explained in my first post the main inspiration of my model.

Et l'histoire ne serait pas complète, sans évoquer Katharine Hepburn, une de mes icônes de style, grande sportive comme l'a souligné Géraldine de Café Mode, et qui maitrisait à la perfection le mix féminin/masculin dont j'ai déjà parlé ici (quand je vous disais que j'étais fan de derby). Je n'ai pas évoqué tout cela lors de notre première réunion chez André, mais c'était ce que j'avais en tête. Comme je suis une quiche en dessin, j'avais apporté des photos pour la forme et les couleurs, et ma paire de Fratelli Rossetti. Ça a été une après-midi très studieuse, où l'on a chacune expliqué à Daniel, le directeur de collection, et à Valérie, ce qu'on voulait. J'ai pris énormément de plaisir à découvrir ce que mes petites camarades, que je rencontrais pour la première fois, avait imaginé. Des notes et des photos ont été prises, et quand nous nous sommes quittées, à la fois vidées et excitées, je crois qu'on n'en revenait pas de la chance qu'on avait.

When we had discovered our first prototypes. It was pretty strange to actually see and touch what was just an idea. And I was impressed by the fact that the form was already perfect.

A la deuxième réunion, on a découvert nos premiers protos. Et c'est quelque chose d'extrêmement bizarre de voir et de toucher ce qui auparavant n'était qu'une idée. La première chose qui m'a impressionnée, c'est que la forme à partir de laquelle a été fabriquée ce proto était exactement celle que je voulais. Et là vous vous dites que ce proto des "Roland Garros" est différent du produit final. Si vous croyez que c'est simple de concevoir un soulier, mais je vais vous expliquer pourquoi il a été modifié.


Les protos étaient en 37, c'est donc Mimnor qui a glissé ses petits petons dans ces deux modèles un peu différents, parce qu'on se rend mieux compte de l'effet quand le soulier est porté. Lors de cette réunion, j'ai opté pour le modèle avec le bout fleuri et les empiècements perforés en cuir.


Là je crois bien que c'est Walinette en pleine prise de notes.


Et la jolie Coline en pleine réflexion avec Valérie.


What I learnt when I was a jury for the IFM, was that you have to be able to develop your story in different themes and that finding the right colors is not easy.

Une chose que j'ai appris en étant membre du jury à l'IFM, c'est qu'il ne suffit pas d'avoir une histoire, il faut être capable de la décliner en thèmes. Et ce que je ne mesurais pas du tout, c'était la difficulté de travailler un modèle bicolore. Parce que ce n'est pas si simple, l'harmonie des couleurs. J'étais penchée sur mes échantillons, quand Violette a eu pitié de mes hésitations, ou bien elle avait trop envie de faire un break et d'aller fumer une cigarette. Bref, elle m'a dit: ton modèle il me fait un peu penser aux zizi de Repetto, enfin à Serge Gainsbourg, pourquoi tu essaierais pas avec du jean et une couleur qui tape. Lumineuse Violette! J'avais un nouveau thème.


J'ai donc opté pour un rose un peu métallisé que j'ai découvert lors d'une autre réunion où je suis venue seule. J'ai lu sur un forum que j'avais copié Annabel Winship. Un, la forme de mon derby ne ressemble pas aux siens, deux mon nom est Miss Glitzy, de Glitz vient le mot glitter, donc ce qui brille, trois les cuirs métallisés d'Annabel sont l'une des raisons pour lesquelles j'aime ce qu'elle fait, et enfin, la connaissant, je ne l'imagine pas penser que je l'ai copiée. CQFD.


Pour rester conforme au premier modèle "Roland Garros", on a fait faire des protos cuir/toile sans la partie cuir au niveau du laçage. Quand j'ai reçu par mail cette photo, il était évident que ça ne fonctionnait pas. Il aurait fallu mettre des oeillets, ça rajoutait une opération, compliquait les choses, bref on a donc choisi de mettre du cuir à la place de la toile. Et pour ce troisième thème "army", on a discuté tendances avec Marie Victoire, la responsable du marketing, et il n'a échappé à personne que le kaki était une des couleurs de cet été...


This pair of black and white is unique!

Comme Violette, j'ai aussi ma paire unique! Comme ils ne font pas les choses à moitié chez André, une paire de protos à ma taille a été réalisée en noir et blanc. Sauf que le noir et blanc, j'en ai vu plein cet hiver et que pour l'été, je trouvais ça un peu trop dur.

Here, the final prototype of my "Roland Garros".

Voilà l'histoire du making of et les "Roland Garros" qui seront en boutiques début mars au prix de 109 euros. On vous donnera les points de vente dès qu'on les aura. Je ne serais pas arrivée à ce résultat sans les remarques bienveillantes de mes copines, et l'extrême efficacité et réactivité de toute l'équipe d'André.

Sinon, pour le deuxième billet de Balibulle, c'est ici que ça se passe. Vous aurez certainement le droit à un court billet sur la séance photo que j'ai faite avec ce modèle aux pieds. Mais sur ce, je vous souhaite un excellent week-end et vous remercie encore une fois de vos commentaires enthousiastes.

PS: un mail de l'une d'entre vous s'est retrouvé dans mon dossier spam et je l'ai malencontreusement effacé. N'hésitez donc pas à me le renvoyer!

25 commentaires:

Dexter a dit…

I needed to catch up since my last visit...well, BIG congratulations!

isabelle a dit…

Super ! On s'y croirait ! Quelle belle histoire! Bises

Anonyme a dit…

Ah c'est trop de savoir comment vous avez conçu ces derbies. T'as eu une super idée ! Je les aime en bleu et blanc, en cognac elles sont trop belles ! J'achèterais les roses et peut-être les kaki... à voir parce que je n'aime pas du tout cette couleur. Sunny Side

Violette a dit…

Fred, je ne savais pas du tout que toi aussi tu avais ta "paire unique" !! C'est top !

Et comme j'adore le kaki depuis toujours, et qu'en plus c'est la hype de l'été, c'est ton modèle kaki que je vais porter avec mon bon vieux treillis 10 ans d'âge !

MISS GLITZY a dit…

@ Dexter: thanks!!! Don't think celebs gonna wear our shoes but who knows???
@ Isabelle: tant mieux, si tu as eu l'impression d'y être!
@ Sunny Side: merci! Il n'y aura pas de bleu... mais avec les trois modèles, il y a de quoi faire quand même!
@ Violette: et oui!!! mon kaki avec ton treillis 10 ans d'âge: photo!

Gaëlle a dit…

Ahhhhhhh j'aimais bien le modèle en tissu kaki sans le cuir au niveau du laçage.... C'était d'une belle légèreté. Crotte aux problèmes techniques ! Félicitations encore pour tout ce travail !

Anne Chic and Geek a dit…

OMG !
Inspiration Katherine Hepburn... comme je te suis là !
C'est vraiment chouette de nous raconter l'histoire depuis le début, on aura l'impression de les connaître quand elles arriveront ces chéries et c'est bien dommage que moults créateurs ne fassent pas comme vous : j'aime que les objets racontent une histoire...
J'attends que JAk&Jil les prenne en photo pour tomber plus bas, mais je suis déjà bien effarée devant tout ce travail et cette opération d'envergure.
Bravo et bisous
Anne (coming out : je suis une shoe-addict, comme je le prouve ce matin sur C&G... donc vous pouvez compter sur moi ;)

beatrice a dit…

elles sont trop jolies (surtout les violet/jean)!!! vite qu'elles arrivent en boutique !!!
bizz

fred de Easy Fashion a dit…

C'est génial cette histoire
Bravo !

taranis a dit…

Among all the combinations colours/textures, YOURS IS MY FAVOURITE!!! ADORE THAT SPARKLING FUCSIA.

VISIT MY BLOG TO HAVE A LOOK TO SOME SPANISH DESIGNERS, PLEASE !! I´D THANK THE FEED BACK FROM ALL OF YOU ( I HAVE TRANSLATED THE INTERVIEW INTO ENGLISH FOR YOU ).

KSS

MISS GLITZY a dit…

@ Gaëlle: je sais bien que ça lui donne plus de légèreté, c'est pour ça que je le voulais comme ça. Il aurait fallu sourcer (comme on dit) les bon oeillets, et faire plusieurs essais, mais on était un peu pris par le temps. Donc pas le choix!
@ Anne Chic and Geek: moi aussi je trouve très intéressant de connaître le processus de création. Pour Jak&Jil, j'essaierai de choper Tommy Ton pendant la prochaine fashion week! Va falloir que je soigne ma tenue!!!
@ beatrice: merci beaucoup! Patience... début mars!
@ Fred Easy Fashion: merci, c'est vrai que c'est assez génial!
@ taranis: thank you!

princesse camcam a dit…

le resultat a l'air super! elles sont trop chous ces chaussures!!
bravo!
et trop bien la paire unique à ta taille! ça c'est vraiment la grande classe.

mariga(z) a dit…

Cette génèse est particulièrement intéressante !!
Je me suis permise de t'emprunter l'une de tes photos du modèle Roland Garros pour mon billet du jour... où je me suis souvenue d'un look de Judy Aldridge que je trouvais superbe :)
... Vivement mars ;-)
... Encore bravo à toi :))

Little Style Box a dit…

Bravo, tes derbies sont très réussies... et pour ma part je ne trouve pas que tu as copié Annabel Winship, tu les as fait selon ton propre style !
Et tout cas, c'est bien que tu aies pu avoir l'expérience d'un développement de collection. C'est le plus intéressant dans la mode !

Parismages a dit…

Je les veux !!! ;o)

Oriane a dit…

J'aime bien les makings-of !!
Le modèle noir est blanc est très beau aussi, et unique en plus !! A ta pointure celui-ci ?

What the L a dit…

Je crois qu'il ne me restait plus que ton making of à lire !
Bonne journée.

frieda l'écuyère a dit…

C'est passionnant, cette histoire. Cette somme de petits détails imperceptibles au premier abord et qui changent tout.
C'est la première image que j'en ai eu, j'en reste au Roland Garros, et j'attends impatiemment mars !

MISS GLITZY a dit…

@ princesse camcam: merci beaucoup, et la paire unique... comment dire, ça me met en joie!
@ mariga(z): je vais aller voir ça!
@ Little Style Box: merci! effectivement, je n'ai jamais pensé à Annabel. Et je suis d'accord avec toi, le processus de création et de fabrication est passionnant. Ensuite, ça ne nous appartient plus!
@ Parimages: merci ma belle!
@ Oriane: oui, à ma taille. J'ai changé les lacets, j'ai mis des blancs, mais il faudrait des crèmes, et c'est encore mieux!
@ What theL: chacune notre version...
@ frieda l'écuyère: c'est tout cela qui était passionnant! C'est pourquoi, je voulais le partager!

M1 a dit…

C'est excellent d'avoir "l'histoire" de ces shoes ! Merci de partager cette aventure, et bonne continuation pour d'autres : )
Et comment je vais me la péter si je croise une copine qui porte les "roland garros" et que je lui dit que la créatrice est une amie ; )

Anaïk a dit…

Je me suis régalée à lire ton histoire, merci de nous la faire partager, j'ai encore plus hâte de porter ton modèle en mars !

MISS GLITZY a dit…

@ M1: un grand merci! Et si tu croises une copine avec les "Roland Garros", tu l'as prend en photo!!!
@ Anaïk: c'est gentil, merci!

M1 a dit…

Alors là tu peux compter sur moi !! (tu sais si ça va être vendu dans les boutiques en dehors de la France?)

MISS GLITZY a dit…

@ M1: peut-être en Tunisie... faut que je me renseigne!

Sit a dit…

Cela faisait longtemps que je n'étais pas passé par ici, et je suis admirative du travail... et du résultat ! J'attends avec impatience la mise en vente.