8 nov. 2011

Icon: Faye Dunaway in Puzzle of a Downfall Child


Thanks to Carlotta Films, the French distributor of the new copy and DVD of Jerry Schatzberg's Puzzle of a Downfall Child, I step into a movie theatre, something I haven't done for years... I saw this movie years ago and because of the memories I got I wanted to see it again. More than a testimony about the world of fashion which can be cruel, it's a beautiful portrait of a fragile woman, former model, always on the brink of mentally falling down and stunningly incarnated by Faye Dunaway.

Je remercie Carlotta Films, distributeur de la reprise en salle et du DVD du film de Jerry Schatzberg, Portrait d'une Enfant Déchue, de m'avoir permis de revoir ce film dont je n'avais que des souvenirs. Ça faisait aussi un bail, que je n'avais pas remis les pieds dans une salle de cinéma. Plus qu'un témoignage sur l'univers, plutôt cruel, de la mode, c'est surtout le très beau portrait d'une femme fragile, ancien mannequin, qui semble vaciller perpétuellement au bord d'un grouffre, et magistralement incarnée par Faye Dunaway.


The rythm and the construction of this movie can be distracting but it's already announced in the tittle. It's a puzzle of pieces of the real and fantasized life of Lou-Andreas Sand. We follow the flow of her memories as she tell her life to a friend photographer who wants to do a movie about her life that leads her to a breakdown and detention in a psychiatric hospital. I don't know who decided that Lou-Andreas should have grey/silver hair, but it's a genius idea because her beauty actually seems timeless.

Certains pourront trouver le rythme et la construction du film déroutants mais ce serait oublier le titre anglais. Car ce film est effectivement construit comme un puzzle. Au fil du récit de sa vie, réelle ou fantasmée, des pieces s'imbriquent, donnent quelques clés, sans que l'on puisse pour autant cerner Lou-Andreas Sand. Sa voix mène le récit d'une vie qu'elle semble ne pas avoir su maitriser, jusqu'à la chute, l'internement en hôpital psychiatrique, et la réclusion sur une île, dans une maison face à l'océan. Je ne sais qui a eu l'idée des cheveux gris/argent du personnage de Lou-Andreas, mais c'est assez génial. Non seulement cela renforce sa spécificité, mais cela donne à sa beauté un caractère intemporel.


Well, as she is a model, she's actually wonderfully dressed with our own style that I love. And when I saw her duffle-coat I knew that it was the coat I wanted to wear this winter!

Elle est mannequin et donc incroyablement bien habillée, avec un style bien à elle que je m'approprierais bien. Je vous invite à voir cela de plus près dans la rubrique "les films bien sapés" de Café Mode, à qui j'ai emprunté cette photo extraite du film. Si en entrant dans le cinéma, je me demandais quel type de manteau je voulais pour cet hiver. En sortant, je savais. Un duffle-coat !

Si cela vous dit : séances ciné, ou DVD.

2 commentaires:

isabelle a dit…

Revoir Faye Dunaway! Un régal! Tu me donnes envie de le voir. Du coup, j'ai envie d'un duffle-coat comme le sien et d'un foulard noué autour de la tête.

Catherine a dit…

Tu renforces mon envie de le voir ! Pour le duffle, si j'en vois un, je te fais signe ;o)