15 févr. 2013

LA DORURE A L'OR FIN DE LUCIE MONIN


Je n'ai jamais fait mystère de mon amour pour Dr. Martens. Sachant que Lucie Monin avait travaillé sur différents produits d'exposants du Who's Next, dont une "Doc", je me suis empressée d'aller sur le Leather Lab du salon pour voir son travail de plus près. Et j'ai adoré le résultat.

Mais qui est donc Lucie Monin, me direz-vous. Avant de proposer aux amateurs d'objets rafinés et précieux, un service de personnalisation d'accessoires, de vêtements et d'objets gravés à l'or fin 22 carats, Lucie a étudié au Centre des Arts du Livre la restauration de livres anciens avec la volonté de sauver les vieux codex. En acquérant ce savoir-faire ancestral de dorure sur reliures datant du XVème siècle, l'idée d'explorer d'autres domaines d'application commence à germer. Des études en architecture d'intérieur et design à l'Ecole Bleue ouvre le champ des possibles, lui permettant de réfléchir à l'adaptation de ces techniques et savoir-faire anciens à des objets de design ou accessoires de mode. Ces créations graphiques naissent sur différents supports, dont le cuir, dans le cadre de commandes particulières ou de séries limitées.


Cette bottine de Pierre Corthay, réhaussée d'arabesques d'or 24 carats, est une commande de Stéphane Barret, fondateur du Concept store Blake and Goodyear. Ce travail inspiré des enluminures consiste à juxtaposer des filets d'or gravés à chaud comme cela se pratiquait dans les monastères et les abbayes. 


Ces personnalisations, qu'elle pratique souvent en direct lors d'atelier de customisation, peuvent être aussi plus graphiques et modernes, comme pour cet escarpin de Carel ou les Penny Loafer de Tommy Hilfiger ci-dessous. 




En dehors des commandes particulières, Lucie Monin propose actuellement un service de personnalisation des semelles Red Carpet Paris, dont j'aurais certainement l'occasion de reparler.

Si vous même souhaitez apporter une touche de rafinement intemporel à vos objets ou accessoires du quotidien, vous pouvez contacter Lucie Monin via son site. Cet art et savoir-faire qu'elle maîtrise avec brio est aussi unique. 

2 commentaires:

lavieenrouge a dit…

Sympa comme article. J'aime ce genre d'info :)

MISS GLITZY a dit…

@ La vie en rouge : merci !