31 mai 2013

CE QUI FAIT MARCHER LES FILLES : LA COM SELON ERAM


Après une campagne d'affichage en 2012 autour de la famille, qui provoqua quelques réactions, parfois violentes, préfigurant ce que nous venons de vivre avec le vote de la loi légalisant le mariage pour tous, la marque Eram revient, si je puis dire, sur le devant de la scène, avec une comédie musicale de 20 mn - Ce qui fait marcher les filles

Quelques teasers sur une dizaine de blogs, des concours et extraits relayés sur la page Facebook Eram et les réseaux sociaux, bref une campagne de com bien dans l'air du temps, ciblant à travers ces cinq personnages féminins, une clientèle plus jeune. C'est plutôt bien fait, voire amusant, les chaussures étant revendiquées comme objet de désir et accessoire de séduction. 

Je ne pense pas être dans le coeur de cible, mais Eram avec sa signature "Il faudrait être fou pour dépenser plus" et ses nombreux films publicitaires, entre provocation et dérision, a su créer depuis les années 70 un réel attachement. Et ce n'est pas si courant dans l'univers des chausseurs. D'où cette petite plongée rétrospective dans les campagnes de pub Eram.


2012 donc, La famille c'est sacré. De nombreux articles ont été consacrés à cette campagne. Dans celui-ci publié par Télérama, j'ai retenu cette analyse de Nathalie Blanc, maître de confé­rences en psychologie cognitive à l'université Montpellier 3 :

« La famille c'est sacré », proclame Eram en montrant des familles hyper recomposées, homoparentales, ou une mère « couguar », recasée avec un homme bien plus jeune qu'elle. « L'utilisation du terme “sacré” n'est pas anodine, pointe Nathalie Blanc. Il renvoie à des valeurs familiales re­ligieuses, pour mieux s'en détacher. Eram est ici parfaitement dans l'air du temps. Dans cette campagne, la marque a judicieusement choisi de faire s'exprimer l'enfant plutôt que l'adulte : c'est une façon de montrer qu'il ne souffre pas de cette mutation sociale, mais s'y adapte et se reconnaît dans la diversité du schéma familial d'aujourd'hui. »

On ne saurait dire mieux.


La parodie des pubs The Koople en 2011 était pas mal non plus.


Tout comme cette campagne de 2010 qui caricature les shootings de mode en se moquant tout autant des idées reçues que les gens ont de cet univers. 

Mais avant de passer à quelques films publicitaires orchestrés par Benoît Devarrieux, tout comme toutes les campagnes de pub que je viens de citer sauf la dernière, films dont je me souvenais ou que j'ai découvert au cours de cette recherche, j'ai été extrêmement surprise de découvrir dans la Galerie Pub d'Eram, cette campagne d'affichage qui date de 1977 et qui avait été confiée au dessinateur Moebus. A noter que dans cette galerie ne figure pas la campagne "La famille c'est sacré."






En 2001 et 2002, Eram a fait campagne autour de modèles créés par des designers plutôt pointus. Je regrette d'ailleurs de n'avoir pas été shoe addict à l'époque car j'aime beaucoup cette bottine dessinée par Bless. 

Et pour le plaisir, voici une petite sélection de pubs.




Nicole Garcia en 1976 revendique frivolité et plaisir de faire la cuisine. Après les bataille du MLF, pas mal.



1985, garçons en jupes et cheveux longs, androgynie, "C'est là la question".



François Berléand arrête sa voiture au bois de Boulogne et en prend plein les yeux.



En 1991, Nirvana a explosé avec Nevermind. En 1993, Amandine se déchaine devant sa mère.



1995, sortie en salle de La Haine. Les rappeurs aussi portent des chaussures Eram car "il faudrait être ouf pour dépenser plus" !


Et enfin en 2004, ce film qui déroule tout les clichés qu'une femme peut subir en entretien d'embauche.

Si vous en voulez plus, après tout c'est bientôt le week-end, vous pouvez visionner les films sur la chaîne YouTube d'Eram.

Et vous, quels sont vos pubs Eram préférées ? 

29 mai 2013

REFLET(S) : EXPOSITION ET RENCONTRES AUTOUR DU BIJOU


Je ne pense pas avoir jamais parlé de bijoux sur ce blog. Mais en voyant cette affiche dans les rues de Paris, de l'exposition Reflet(s) organisée par le Comité Francéclat au Palais de Tokyo, j'ai eu envie d'aller la visiter et de vous en informer. Ma visite est prévue lundi, donc mes seules sources d'infos pour l'instant sont le site et la page Facebook de l'expo.

Construite autour de la matière (or, argent, gemmes et métaux), du métier et des savoir-faire et d'un espace de bijoux insolites, l'exposition présente les bijoux de 200 créateurs. Ainsi que des conférences et des ateliers dont vous trouverez le programme ici.

Que dire de plus, sinon que l'entrée est libre et gratuite et que la marraine de l'expostion est Matali Crasset. Bonne visite !


REFLET(S)
PALAIS DE TOKYO
Grande Verrière, espace privatisé
1 avenue du Président Wilson 75116 Paris

Du 29 mai au 3 juin - de 11h à 22h sans interruption


28 mai 2013

REOUVERTURE DE LA BOUTIQUE DR MARTENS


Après s'être dotée d'une filiale française, Dr Martens qu'on ne présente plus, a entrepris un lifting de son point de vente historique parisien qui a rouvert ses portes la semaine dernière. Conviée à l'inauguration, je ne me suis pas fait prier tant j'entretiens avec cette marque des liens affectifs qui remontent à l'adolescence.


L'espace de vente est à présent réparti sur deux niveaux permettant ainsi de présenter distinctement les différentes collections : nouveautés PE 13, modèles incontournables de la marque tels que la bottine 8 trous 1.4.60, ainsi que la ligne textile et accessoires, dans une ambiance à l'image des nouveaux codes de la marque. Mix de planchers vintage, de murs en briques et pierres, de canapés clubs en cuir, avec juke box à la demande et photomaton permanent.


Ce fut aussi l'occasion de retrouver Lucie Monin, dont je vous avais déjà présenté le travail de dorure à l'or fin, notamment sur la botte montante 1B60 de Dr Martens, et qui faisait ce soir là une démonstration de ses talents.

Place à quelques modèles, des incontournables à la collection PE 13.


Des modèles glitz qui me rappellent ma première paire en cuir argenté.





J'ai aussi découvert ces bottes de pluie waterproof, particulièrement d'actualité !


Ainsi que ce modèle dédié à celles et ceux qui se refusent à porter du cuir.




Coup de coeur aussi pour les baby Dr Martens où comment fidéliser très tôt une clientèle.


Et enfin mes préférés pour cet été.

Vous trouverez d'autres photos de la soirée sur mon compte Instagram.

Boutique Dr Martens Paris
12 rue Pierre Lescot 75001 Paris
01 40 26 93 00
paris.store@drmartens.com
Facebook Dr Martens France

23 mai 2013

BRADERIE CREATEURS DU 24 AU 26 MAI



Et bien cette semaine aura été une incitation au shopping, suivie ou non... Voici la dernière proposition pour les curieux et curieuses de créateurs pointus.

20 mai 2013

VENTE PRESSE TATOOSH - COLLECTION P/E 13


La marque Tatoosh, créée en 2005 par deux soeurs partageant la même passion pour les chaussures et accessoires de mode, vous invite à ses ventes presse du mercredi 22 au vendredi 24 mai.

Ce n'est pas encore l'été, mais rien n'empêche de désirer des nu-pieds...




16 mai 2013

LES CREATEURS ONT DU COEUR : BRADERIE ARCAT DU 22 AU 25 MAI




Prenez date de la 29ème édition de la Braderie Arcat, Les Créateurs ont du coeur, au profit de la lutte contre le VIH/Sida, du 22 au 25 mai au Bastille Design Center.

C'est en 1993, à l'initiative de Pierre Bergé et de la Maison Yves Saint Laurent, qu'a eu lieu la première braderie organisée par l'association Arcat, avec pour objectif de souligner l'importance de combattre le VIH et d'en faire une cause mobilisatrice en mettant à profit l'aura médiatique des univers de la mode et de la création.


Depuis, créateurs et marques de luxe et de prêt-à-porter, mais aussi de l'univers de la déco et de la beauté, se mobilisent deux fois par an auprès d'Arcat, en offrant à l'association des milliers d'articles et pièces vendus au public entre -30 et -90%.

Les citer tous serait fastidieux, puisque plus de 200 noms participent à la braderie, mais vous pouvez trouver la liste ICI. Sachez juste que parmi les donateurs fidèles, vous trouverez Jean-Paul Gaultier, Christian Louboutin, Bensimon, Kenzo, Agnès b, Bensimon, Tara Jarmon, Zadig & Voltaire, Isabelle Marant, Antik Batik, American Vintage, Annabel Winship, Michel Vivien, Groundfive, Heimstone, Ken Okada...




Des pièces et modèles pour homme, femme, enfant, des produits de beauté, des accessoires... bref, de quoi se faire plaisir et surtout de dépenser de manière utile et solidaire !


BRADERIE ARCAT - BASTILLE DESIGN CENTER
74, bd Richard Lenoir 75011 Paris 

Du mercredi 22 au vendredi 24 mai de 11h à 20h 
Samedi 25 mai de 11h à 18h

13 mai 2013

COLLECTION CAPSULE TERHI POLKKI POUR SPARTOO

Crédit photo : Virginie Dubois

Deux formes, six possiblités. Voici la toute nouvelle collection capsule de la jeune créatrice finlandaise Terhi Pölkki pour le site de vente en ligne Spartoo.

C'est en janvier 2011 que j'ai fait la connaissance de Terhi, une des quatre lauréats du concours Who's Next Blog organisé par le salon Who's Next. Pour l'occasion, Spartoo s'était associé au concours et Terhi avait remporté le "prix Spartoo", avec à la clé, la réalistation d'une collection capsule.

Une première collaboration fructueuse puisque l'équipe de Spartoo n'a pas hésité à refaire appel à ce jeune talent pour la réalisation de cette nouvelle collection Spartoo by Terhi P/E 13. Et une belle initiative de la part de ce leader européen de la vente de chaussures en ligne, que de soutenir la jeune création en lui offrant ainsi cette exposition. 


Cuir vernis et nubuck pour cette sandale qui associe trois couleurs pop et estivales - le rouge, le bleu et le turquoise. 


Et sans suprise, mon modèle préféré, ce joli derby au bout fleuri, dont j'aime le cuir irisé bronze et l'association de couleurs.

Ces modèles, en édition limitée, sont vendus au prix de 125 euros. Les sandales sont déjà disponibles sur le site et les derbies ne devraient pas tarder.

Depuis le concours Who's Next blog et le lancement de sa marque éponyme, Terhi Pölkki a ouvert une boutique à Helsinski. Et pour l'automne/hiver 13-14, elle travaille sur une collection en collaboration avec un de ses amis, créateurs de bijoux. A suivre donc...

10 mai 2013

CURIOSITES


Il me semble parfois que le fait de tenir ce blog simplifie les choix de cadeaux de mes proches, en un réflexe quasi pavlovien. Je ne m'en plains par car ils enrichissent une collection de curiosités, qui va de livres consacrés à l'histoire de la chaussure et des styles, aux pendentifs, aux souliers mignatures, aux calendriers, aux pochettes de disque, comme ce 45 tours des Rolling Stone.

Ou encore ce livre d'illustrations de chaussures de Nina Chakrabarti, qui outre le fait de répertorier des formes et des styles de différentes époques, ainsi que des créations de Ferragamo, Perugia, Roger Vivier ou Beth Levine, est à colorier ! Passe-temps idéal pour cette période calme du mois de mai.


Je ne suis pas en reste, puisque je ne résiste pas non plus à photographier et conserver tout ce qui peut toucher à l'univers du pied et des souliers. Comme ici, cette lampe à huile que l'on peut admirer dans les salles consacrées aux antiquités égyptiennes du musée du Louvre.

Et vous, avez-vous de ces passions qui inspirent vos proches et amis ?

6 mai 2013

LE "VIDE SHOESING" CONTINUE...

Le "vide shoesing" continue car j'aimerais bien que ces paires trouvent preneuses :)

Les raisons : le fait que je porte de moins en moins de chaussures à talons, que certains modèles achetés sur un coup de tête, sont finalement restés dans leur boite, mais aussi que je me prépare à déménager, sans emporter toutes mes paires de chaussures... Monsieur a beau être délicieux, je me vois mal envahir son espace avec une multitude de boites. 

Je précise que toutes ces paires sont neuves.

L'envoi se fera à réception des paiements et une remise en main propre est possible à Paris.

Si vous êtes intéressée, merci de m'envoyer un mail à : missglitzy@gmail.com



Sandales Robert Clergerie, modèle presse. Il a été commercialisé dans d'autres couleurs (noir et violet) mais pas dans cette teinte ivoire. 

Taille 39, talon de 8 cm. Neuves.

Prix : 80 euros + participation aux frais d'envoi.


Bottines André, collection Quand les blogueuses s'en mêlent.

Taille 39, talon de 4 cm. Neuves.

VENDUES


Ballerines/mocassins André, collection Quand les blogueuses s'en mêlent.

Taille 39. Neuves.

Prix : 30 euros + participation aux frais d'envoi.


Sandales à brides et talons André,  collection Quand les blogueuses s'en mêlent.

Taille 39, talon de 10,5 cm, plateau de 2 cm.  Neuves.

 Prix : 50 euros + participation aux frais d'envoi.


Escarpins dorés Cindy Glass bicolores (le talon est en cuir argenté).

Taille 39, talon de 10 cm. Neufs.

Prix : 40 euros + participation aux frais d'envoi.

3 mai 2013

COLLECTION CALLA POUR COMPTOIR DES COTONNIERS


Des silhouettes en vitrine d'une boutique Comptoir, le portrait de la créatrice Calla Haynes dans le dossier allure de Grazia, il n'en aura pas fallu plus pour que j'aille voir de plus près cette collaboration entre Comptoir des Cotonniers et Calla, marque de cette jeune créatrice canadienne, française d'adoption depuis 10 ans.

Cette collaboration m'a donc fait découvrir l'univers de Calla Haynes, dont les imprimés sont à la base de chacune de ses collections, faites de pièces à la fois simples et faciles à porter ou plus sophistiquées mais en gardant toujours un je ne sais quoi de cool.



Et dieu sait que j'aime les imprimés, particulièrement floraux, quand ils ont cette délicatesse. Ici l'imprimé Hortensia se décline en cinq versions, quatre ambiances monochromes sur fond blanc qui donne au graphisme quelque chose d'aérien, et une ambiance polychrome sur fond pivoine pour jouer les contrastes.

J'ai passé l'âge des jeunes filles en fleur et ces visuels pourraient ne pas me parler du tout. Mais c'est sans compter sur les pièces, et notamment cette longue jupe au colori jaune... Ou encore les tee-shirts, jeans et robes.






Je vous invite à découvrir l'ensemble de la collection en boutique, ainsi que sur la e-boutique

Et à rejoindre la page Facebook Comptoir des Cotonniers, où vous pourrez découvrir les photos du shooting avec 6 blogueuses qui s'approprient fort bien cette collection ou tenter votre chance et gagner des bons d'achat avec le concours Calla. 

 Bon vendredi et bon week-end ! Et dites moi si les imprimés vous inspirent.

2 mai 2013

OBJET DE DESIR

Sandale bijoux Adria en cuir irisé de Chloé


Hors budget mais hautement désirable...