12 mai 2014

LES BELLES CHEMISES DE KEN OKADA


Longtemps je suis passée, sans jamais entrer, devant la boutique de Ken Okada au 1bis rue de la Chaise, dans le quartier de Saint-Germain des Prés. Toujours attirée par les chemises en vitrine, par la rigueur et l'inventivité de leurs coupes, par les matières que l'on devinait à la fois douces et de belle tenue. Et puis un soir de décembre 2013, invitée à un évènement, j'ai donc franchi le seuil de cette boutique / cocon, rencontré la créatrice et découvert son univers nourrit de différentes disciplines artistiques. 


Diplômée du Bunka Fashion College de Tokyo, Ken Okada s'installe à Paris et crée sa marque éponyme en 2001. La première boutique ouvre ses portes en 2005. En 2009, l'exposition "L'histoire de la Chemise Ken Okada" aux Galeries Lafayette, impose, comme une évidence, la marque comme étant la référence de la chemise chic, élégante et moderne. Depuis, elle est le produit phare des collections de Ken Okada, qui la retravaille et réinvente chaque saison.

Je ne sais pas quel est votre rapport à la chemise, mais moi j'ai toujours adoré ce vêtement. De la chemise masculine que j'ai même porté avec cravate (tentative de style à l'adolescence), à toutes sortes de formes différentes : cintrées, larges et ceinturées, bien épaulées qui peut presque faire office de veste, au col extravagant, unies, à rayures, à pois... Bref, vous l'aurez compris, la chemise fait partie des basiques de ma penderie - avec un faible pour la chemise blanche - car elle offre plein de possibilités de styles, se marie aussi bien avec les pantalons, que les jeans, les jupes, les shorts voire certaines robes. Et comme j'aime que mes vêtements durent dans le temps, je ne lésine pas sur la qualité des coupes et des matières, car on est jamais déçu lorsqu'on investit dans un beau vêtement.

Petit panorama des modèles qui me plaisent dans la collection P/E 14 de Ken Okada.


Karine, chemise de coton satin blanc au design épuré et lignes asymétriques qui rappellent le traditionnel kimono japonais. J'adore le col officier et les poignets mousquetaires.

© The Favorite



Vu en boutique, cette chemise Lumi, en soie marine si délicate et transparente, me plait aussi beaucoup. La double boutonnière, signe distinctif des créations de Ken Okada, permet de la porter des deux côtés. On retrouve ce procédé ingénieux sur d'autres modèles. Là aussi, j'adore l'idée.



Le modèle Moto peut lui aussi se porter de deux manières différentes grâce au boutonnage. Quant à sa forme évasée, elle s'adapte à toutes les morphologies.


Autre coup de coeur, cette chemise Aguetti avec sa superposition de coton voile blanc et de tulle pétrole, tout en finesse, délicatesse et féminité. La boutonnière de biais comporte un bouton supplémentaire pour pouvoir la cintrer. Malin.


Je ne pouvais pas terminer sans vous montrer Antoinette, icône de la marque, qui peut donc elle aussi se porter des deux côtés grâce à sa double boutonnière et cintrée avec son bouton supplémentaire.

Evidemment, ce n'est qu'une petite sélection et y a bien d'autres modèles et couleurs à découvrir sur le site de la boutique. Mais j'espère vous avoir convaincu, si vous recherchez une chemise pour ce printemps/été, d'aller d'abord voir ce que propose Ken Okada. D'autant que vous l'avez compris, la subtilité de ses coupes vous permet d'avoir deux chemises pour le prix d'une ! 

Et n'hésitez pas car je vous invite, lors de sa prochaine vente privée les 15, 16 et 17 mai, à profiter de 20% de réduction sur l'e-shop et en boutique avec le code "glitzy3j".

Bon lundi et bonne sélection pré-vente privée !

Boutique Ken Okada
1Bis rue de la Chaise
75007 Paris

Lundi au vendredi 9h-19h
Samedi 14h-19h

5 commentaires:

Isabelle a dit…

Je connais mal également Ken Okada. Mais la chemise blanche photographiée par La favorite est à tomber! Je file sur l'eshop!

MISS GLITZY a dit…

@Isabelle : tu me diras ce que tu en penses et si l'envie d'acheter te prends attends demain et les 20% de réduction :-)

Hélène a dit…

Je ne connaissais pas cette marque, et c'est donc avec excitation que je suis allée visiter le site, en grande fan de chemises blanches (pas que, mais enfin elles sont en nombre plus important que les couleurs !).
Les modèles sont très beaux et travaillés, mais je suis déçue de voir que plusieurs modèles sont en polyester.

MISS GLITZY a dit…

@Hélène : j'imagine que l'utilisation du polyester a une raison d'être par rapport au modèle. Mais je comprends, j'ai tendance à privilégier les matières naturelles.

MISS GLITZY a dit…

@Hélène : j'imagine que l'utilisation du polyester a une raison d'être par rapport au modèle. Mais je comprends, j'ai tendance à privilégier les matières naturelles.