17 déc. 2014

COTON DOUX : L'ART ET LA MATIERE


Je défie quiconque passant devant le 37 rue de Turenne de ne pas avoir l'oeil attiré par les motifs et coloris des chemises Coton Doux. La première fois que je vous en ai parlé, c'était à propos de l'engagement de la marque dans le soutien à la création contemporaine et de l'exposition Jeune Création au CentQuatre. Cet engagement ayant suscité ma curiosité, j'ai poussé la porte un matin de novembre de cette boutique devant laquelle je m'étais plus d'une fois arrêtée, pour une rencontre avec Hassan Mennour Medjoub, fondateur passionné de cette marque de chemises originales pour hommes, femmes et enfants, aux motifs graphiques sans cesse renouvelés.




De ce moment privilégié, sans questions précises sinon l'envie de connaître un peu l'histoire de la marque et son investissement auprès de la création contemporaine, je garde le souvenir d'une histoire de famille (un père tailleur et un frère galeriste renommé), d'un désir de conjuguer deux passions, la mode et l'art contemporain et le souci d'offrir à sa clientèle des chemises parfaitement coupées dans un coton d'une qualité irréprochable, avec cette touche d'originalité des motifs, signature incontestée de la marque. 

Je n'oublierais pas non plus cette lueur dans le regard d'Hassan Mennour-Medjoub me racontant ces débuts, les voyages pour apporter ses tissus italiens à un atelier de confection à Rouen, de la femme qui dirigeait cet atelier et qui lui a appris l'art de concevoir et de tailler des chemises de qualité. Coton Doux existe depuis 1994. En une vingtaine d'année, elle n'a cessé de se développer, fédérant une équipe de jeunes graphistes, designers et photographes afin de pouvoir créer ses propres motifs. Et cette lueur passionnée est toujours là, ainsi que l'exigence de satisfaire le désir de singularité de sa clientèle.


Lorsqu'il m'a été proposée de choisir une chemise, j'ai hésité devant le choix des motifs, pour finalement choisir celui-ci, car difficile de résister à ces pac-man. C'est là aussi tout le talent de l'équipe créative que de jouer avec des motifs graphiques, réminiscence de l'enfance ou de l'adolescence, inscrits dans la mémoire collective. Quant au coton, sa tenue est parfaite, son contact effectivement doux, et l'on sent d'emblée à sa qualité qu'il durera dans le temps. 



Si le choix des motifs est riche, Coton Doux offre aussi à sa clientèle des modèles unis, classiques, mais avec des détails qui font la différence. La gamme homme propose trois coupes. Pour les femmes, le modèle est cintré, ce qui me convient bien. Néanmoins, je ne serais pas contre une proposition de chemise plus ample aussi pour les femmes. 





Si Hassan Mennour-Medjoub s'en est d'abord tenu à la chemise, c'était par désir de proposer des modèles aux coupes parfaites et à la matière irréprochable. Les collections se sont enrichies depuis d'accessoires masculins - cravates et noeuds papillon en pure soie, à brides doublées, fabriqués en Italie - ainsi que de pyjamas, liquettes et caleçons. 


Détails d'imprimés des cravates.


Si l'art est bien présent dans le travail graphique des motifs, avec cette touche ludique qui me ravit, il l'est aussi dans l'engagement de Hassan Mennour-Medjoub auprès de la création contemporaine. Entrainé par son frère, Kamel Mennour, il a d'abord travaillé dans le monde de l'art contemporain et en a gardé une curiosité et un intérêt qui le font visiter régulièrement les galeries, les centres d'art, fonds régionaux, biennales, foires et manifestations artistiques. La créativité se nourrissant aussi de celle des autres, c'est tout naturellement que mécénat et partenariats se sont mis en place auprès d'artistes de renom comme d'artistes plus émergents.

Tout a commencé en 2009, avec les expositions d'oeuvres de Claude Levêque et Pierre Malphettes, puis celle de Jean Bedez en avril 2012 aux Galeries Lafayette Homme. Mécène du Louvre dans le cadre du projet de Claude Lévêque au musée depuis le 2 avril 2014, Coton Doux est également partenaire depuis 2009 de Jeune Création, exposition internationale d’art contemporain se tenant au CENTQUATRE-PARIS, ainsi que de la Biennale de Belleville depuis sa création (2010, 2012, 2014). Et a participé également à la production de l’œuvre Augurii de l’artiste performeuse Romina de Novellis, conçue en collaboration avec le chorégraphe Luc Petton, présentée par la galerie Laure Roynette au Jardin des Plantes dans le cadre de la FIAC 2014 Hors les murs.

L'objectif étant un engagement à long terme mû par une envie commune entre artistes, galeristes et entrepreneurs d'oeuvrer par et pour la création. Un beau programme qui va bien au delà de l'association d'une marque avec un artiste ou une manifestation artistique par opportunisme ou pour raisons fiscales.

Dans les bureaux de Coton Doux, j'ai pu admirer une très belle photographie de Marie Bovo, photographe que je ne connaissais pas et dont je vous invite à découvrir le travail à la galerie Kamel Mennour. 


Avec un peu de chance, si vous entrez dans la boutique rue de Turenne, vous pourrez aussi faire connaissance avec le chat de la maison. Sinon, vous trouverez la liste des boutiques à Paris, en France et à l'étranger ici. Et sur le site et boutique online de Coton Doux, tous les modèles disponibles.

Laissez-vous séduire !

Page Facebook : Coton Doux

Suivez-moi sur Facebook, sur Instagram, sur Twitter.

Aucun commentaire: